Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.02.2017 à 17 H 07 • Mis à jour le 17.02.2017 à 17 H 07
Par
Finance

Hausse de 5,2 % du résultat net de Wafa Assurance en 2016

Ali Harraj, PDG de Wafa Assurance. AIC PRESS
Cette croissance est portée tant par le marché des particuliers professionnels que le marché des entreprises dans un environnement concurrentiel intense

La filiale du groupe Attijariwafa bank, Wafa Assurance, a réalisé, au titre de l’exercice 2016, un résultat net de 841 millions de dirhams (MDH), enregistrant une hausse de 5,2 % par rapport à 2015, a fait savoir, vendredi à Casablanca, Ali Harraj, président directeur général de Wafa Assurance.



En non-vie, le résultat s’est établi à 961 MDH, en forte progression de 45,5 %, grâce notamment au résultat financier dans un contexte de marché actions très favorable, a expliqué Harraj lors d’un point de presse dédié à la présentation des résultats de la société au titre de l’exercice 2016, ajoutant que le résultat de l’activité vie s’est contracté de 32 MDH à 291 MDH, en raison de la dépréciation d’actifs financiers affectés à la couverture des engagements techniques.



S’agissant du chiffre d’affaire, poursuit Harraj, il s’est établit à 7 314 MDH, en hausse de 14,2 %, précisant que la branche vie affiche une croissance de 18,1 %, à 4 043 MDH, issue principalement de l’activité d’épargne, tandis que le chiffre d’affaire non-vie s’inscrit à 3 271 MDH, enregistrant ainsi une progression de 9,6 %.



Cette croissance est portée tant par le marché des particuliers professionnels que le marché des entreprises dans un environnement concurrentiel intense, a-t-il relevé.


Concernant les fonds propres de la compagnie, le PDG a indiqué qu’ils s’élèvent à 5 181 MDH, en progression de 5,7 %, notant que la rentabilité de la société reste soutenue en 2016, avec un ROE stable à 19,4 %.



Il a, en outre, souligné que les réalisations sont globalement en ligne avec les objectifs du Plan stratégique Oufouq 2018, aussi bien pour les activités au Maroc qu’à l’international, ajoutant dans ce registre le lancement réussi de trois filiales au Cameroun et en Côte d’Ivoire augure des bonnes perspectives de développement en Afrique.


Par ailleurs, le Conseil d’administration a décidé, au vu des résultats enregistrés, de proposer à l’Assemblée générale ordinaire, convoquée pour le 11 avril prochain, la distribution au titre de l’exercice 2016 d’un dividende de 120 DH par action.