Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.03.2017 à 18 H 04 • Mis à jour le 09.03.2017 à 18 H 04
Par
Phosphates

L’OCP investit 16 milliards de dirhams à Beni-Mellal-Khénifra

Une mine de phosphate dans le bassin de Khouribga. IMAGE OCP.
La commission régionale d'investissement de la région Béni Mellal-Khénifra a approuvé, lors de sa réunion tenue récemment à Béni Mellal, 12 projets d'investissement présentés par l'office chérifien des phosphates (Groupe OCP) portant sur les secteurs des mines, des industries et des services

La commission régionale d’investissement de la région Béni Mellal-Khénifra a approuvé, lors de sa réunion tenue récemment à Béni Mellal, 12 projets d’investissement présentés par l’office chérifien des phosphates (Groupe OCP) portant sur les secteurs des mines, des industries et des services pour un montant global de 16 milliards de dirhams (MMDH).


Réunie sous la présidence du wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, en présence notamment des gouverneurs de la région, ladite commission a approuvé 16 projets d’investissement qui s’inscrivent dans le cadre du programme d’investissement du groupe OCP, indique un communiqué du centre régional d’investissement (CRI) de la région Béni Mellal-Khénifra.


8 projets pour 9 milliards de dirhams

Elle a également donné son accord pour 8 projets qui feront l’objet d’une convention d’investissement entre le gouvernement et le groupe OCP portant sur l’exploitation de nouvelles mines, l’aménagement, l’expansion de puits à phosphate et la réalisation de grandes installations hydrauliques et électriques (stations de traitement des eaux usées).


Les projets d’investissement, dont la réalisation nécessitera un financement de 9 MMDH, permettront la création de 3 millions de journées de travail pendant la période de réalisation.


Les projets d’investissement précités, qui s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de développement industriel du groupe OCP, permettront, aussi de porter la capacité de production, de traitement annuelle de la zone de Khouribga à 38 millions de tonnes par année à l’horizon 2025 au lieu de 18 millions de tonnes actuellement.


Quatre projets pour 7 milliards de dirhams

En outre, la commission régionale d’investissement a approuvé, dans le cadre de la procédure dérogatoire dans le domaine de l’urbanisme, 4 projets d’investissement dont la réalisation nécessitera un montant de 7 MMDH, dont le projet de mine et de puits Beni Amir considéré, actuellement, comme le projet le plus important en la matière au niveau international (la capacité de production annuelle de la mine atteint 6 millions de tonnes contre une capacité de traitement du puits à phosphate s’élevant à 12 millions de tonnes par année), le projet d’un laboratoire de recherche, développement, le projet d’un pôle logistique intégré.