Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.04.2017 à 03 H 47 • Mis à jour le 26.04.2018 à 20 H 22
Par
Environnement

Washington veut en finir avec l’Accord de Paris et la COP 22

Scott Pruitt à son arrivée le 26 avril 2018 au Capitole pour une audition sur ses multiples affaires. PABLO MARTINEZ MONSIVAIS/ AP
Aux Etats-Unis, le patron de l'Agence de protection de l'environnement juge que Washington "doit sortir de l'accord de Paris"

Le patron de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) considère que les Etats-Unis doivent se retirer de l’accord de Paris sur le climat, devenant ainsi le premier haut responsable de l’administration Trump à prendre publiquement une telle position.


“L’accord de Paris est quelque chose que nous devons vraiment examiner de près” , a déclaré Scott Pruitt, sur la chaîne conservatrice Fox, avant d’ajouter : “Les Etats-Unis doivent en sortir, selon moi” .


Ce climato-sceptique a estimé que cet accord -adopté par 195 pays en décembre 2015- était “une mauvaise affaire pour l’Amérique” , relevant que la Chine, plus important émetteur de CO2 de la planète, et l’Inde, également un gros pollueur, n’avaient “aucune obligation dans le cadre de cet accord jusqu’à 2030” .


En revanche, a-t-il déploré, “les Etats-Unis -deuxième plus grand émetteur de gaz à effet de serre-subissent tous les coûts sans délai” .


L’administration Trump a fait savoir qu’elle examinait sa position sur le changement climatique et la politique énergétique sans, pour l’instant, indiquer si elle comptait respecter la promesse de campagne du candidat Trump “d’annuler”  la participation des Etats-Unis à l’accord de Paris.