Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.05.2017 à 12 H 42 • Mis à jour le 09.05.2017 à 12 H 42
Par et
Industrie automobile

Leoni relance son unité de production de Bouznika fermée en 2013

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, présentant son plan d’accélération industrielle 2014-2020. AIC PRESS
Le fournisseur mondial de fils, fibres optiques, câbles, systèmes de câblages ainsi que des services associés pour le domaine automobile et d’autres marchés industriels réouvre son unité "Ain Sebaâ 3" après quatre ans de fermeture suite à des conflits sociaux. Une décision de relance expliquée par le retour à une conjoncture favorable dans le secteur automobile

Le spécialiste allemand du câblage automobile, Leoni Wiring Systems, a réouvert lundi à Bouznika, une unité de production, baptisée Ain Sebaâ 3, en présence du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.


Cette  unité industrielle, réouverte après sa fermeture en 2013 en raison de conflits sociaux, permettra la création de plus de 3 000 emplois directs et s’inscrit dans le cadre de la politique du développement industriel poursuivie par le Maroc, estime Elalamy.


« Nous avons mis en place avec Leoni un écosystème complet pour la création de 11 000 nouveaux emplois directs sur l’ensemble des sites au Maroc, dont plus de 3 000 emplois pour la seule usine Ain Sebaâ 3 », a déclaré à cette occasion le ministre, soulignant que ce nouveau écosystème portera ainsi l’effectif total employé par le groupe au Maroc à plus de 17 400.



Le Maroc soutient et accompagne les projets industriels de grande envergure qui participent à la dynamique de la régionalisation à l’œuvre dans le royaume et à la concrétisation d’un développement équilibré et intégré des territoires, a soutenu le ministre.


Rappelant que le géant allemand exerce au Maroc depuis 45 ans, Elalamy a fait valoir que ce projet offrira à la région de Bouznika un potentiel d’emploi important et favorisera aussi l’expansion des activités de l’entreprise vers les autres pays du continent africain.


De son côté, Fakhri Bouguerra directeur général de Leoni Maroc, filiale marocaine du groupe, a précisé que la réouverture de cette unité de production est le fruit de l’arrivée de nouveaux clients avec de nouveaux projets et l’expansion des activités des clients traditionnels.


« Nous rentrons dans une période positive avec un important potentiel de production et de rapatriement des charges de travail des autres pays », a-t-il estimé, ajoutant que l’unité inaugurée s’inscrit dans un plan global de développement de différents facteurs devant assurer l’efficacité nécessaire à la croissance prévue par le groupe.


Il a, en outre, relevé que les activités déployées par le groupe au Maroc s’inscrivent dans la continuité, notant dans ce sens qu’il s’agit d’une reconnaissance de la stabilité du royaume qui offre de grandes opportunités économiques.


Une réorganisation de l’ensemble des sites industriels

Leoni projette le renforcement des autres sites de production, à travers la création de nouvelles surfaces, dont la construction de l’  usine de Berrechid et la réutilisation des sites existants, notamment ceux d’Ain Harouda et de Bouskoura.


La cérémonie de l’inauguration de l’unité de production Ain Sebaâ 3 a été marquée par la présence du Wali de la région Casablanca-Settat, Khalid Safir, du président du conseil de la région Casanblanca-Settat, Mustapha Bakkoury, et de plusieurs responsables locaux et personnalités du monde des affaires.


Leoni Wiring Systems est une entreprise leader dans son domaine présente au Maroc depuis 1971. Elle dispose de huit sites de production dans le pays. Leoni est un fournisseur mondial de fils, fibres optiques, câbles, systèmes de câblages ainsi que des services associés pour le domaine automobile et d’autres marchés industriels.