Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.09.2017 à 23 H 35 • Mis à jour le 01.09.2017 à 23 H 47
Par
Football

Les Lions de l’Atlas déplument les Aigles maliens (6-0)

La joie des Marocains après leur festival de buts contre le Mali. DR
Emmenés par un Hakim Ziyech virevoltant, les Lions de l’Atlas ont sulfaté le Mali (6-0), ce vendredi soir en qualifications pour le Mondial 2018. Les Aigles ont terminé la rencontre à 9 et sur les rotules, alors que les Marocains ont battu leur record de buts pour un match d’étape pour une Coupe du monde

Le renfort de choix a donc été décisif pour cette rencontre importante comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Le retour de Ziyech tant attendu par les supporters des Lions s’est révélé plus que bénéfique. Ils ont explosé le Mali (6-0), ce vendredi, en qualifications pour le Mondial 2018.



Classieux et présent à tous les compartiments de jeu offensifs, le joueur évoluant à l’Ajax d’Amsterdam, a marqué un penalty libératoire (19e) alors que l’entame du match était quelque peu tendue, puis un but sur un magistral exploit individuel (61e). Il a aussi été à l’origine du deuxième but du Maroc (27e) et a servi Archaf Hakimi pour la quatrième réalisation (72e) des Marocains. Faycal Fajr (86e) et Mimoun Mahi (88e) ont également participé à ce festival historique qui revigore l’équipe nationale pour les prochaines étapes du tournoi, dont la prochaine se jouera mardi à Bamako pour le retour face à des Aigles déplumés qui sortent déplumés de la pelouse du Complexe Moulay Abdallah de Rabat.



Une brouille dépassée à temps entre Renard et Ziyech

La brouille entre Hervé Renard et Hakim Ziyech, qui minait le onze national depuis les préparatifs de la CAN 2017 avait été dépassée début juillet avec l’entregent du président de la Fédération marocaine de football, Fouzi Lekjaa. Celui-ci avait organisé une rencontre à Amsterdam où évolue le joueur, entre le sélectionneur national et le milieu de terrain Les deux hommes, en froid, s’étaient retrouvés à Amsterdam.



Ecarté pour la coupe continentale au Gabon, le joueur avait fait savoir qu’il ne voulait plus entendre parler des Lions de l’Atlas et avait décliné sa convocation pour les rencontres du printemps. Lors de l’amical face aux Pays-Bas, le 31 mai à Agadir, des supporters avaient réclamé sa présence, s’attirant le recadrage instantané du coach, rapporte la presse.


Le Mali qui s’est rapidement effondré lors de cette rencontre synonyme de cauchemar,  a terminé la rencontre avec deux joueurs de moins sortis après cartons rouges : Dibassy a reçu un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion (57e). Dix minutes plus tard, il sera suivi aux vestiaires par Mohamed Konaté, qui a également reçu deux avertissements. Le sort du coach français Alain Giresse, déjà décrié au Mali semble plié selon les observateurs.


Avec cette victoire fleuve et inédite, le Maroc prend la première place du groupe C devant la Côte d’Ivoire qui affronte le Gabon ce samedi à Libreville.



Fiche technique du match

–  Pelouse : bon état.

–  Éclairage : bon.

–  Spectateurs : Plus de 50.000.

–  Arbitre : Alioum Alioum (CMR).

–  Buts : Maroc 6 Hakim Ziyach (19e sp, 61e), Khalid Boutaib (27e), Achraf Hakimi (72e), Faycal Fajr (86e), Mimoun Mahi (88e). Mali : 0 —  Avertissements

Maroc : Younes Belhanda (90e)

Mali : Konaté (18e), Marega (29e), Dibassy (37e), N’diaye (49e), Diaby (63e).

–  Expulsions :

Maroc : néant.

Mali : Dibassy (57e), Konate (67e).


  • Les deux sélections :
  • *Maroc : Mounir El Kajoui, Amine Mehdi El Moutaqui, Achraf Hakimi, Nabil Dirar, Saiss Ghanem, Amrabet Noureddine (Oussama Tanane 74e), Younes Belhanda, Karim Aroussi El El Ahmadi (Faycal Fajr 85e), Mabrek Boussoufa, Hakim Zyach, Khalid Boutaib (Mimoun Mahi 80e).Entraîneur : Hervé Renard (FRA).

    *Mali : Omar Sissoko, Hamari Traore, Bakaye Dibassy, Yacouba Sylla, Moussa Marega, Mohamed Omar Konate, Molla Wague, Abddulaye Diaby (Moussa Doumbia 66e), Yves Bissouma (Coulibaly 78e), Mamoutou N’diaye, Romini Gue.

    Entraîneur : Alain Giresse (FRA).


Voici le point dans le groupe C des qualifications africaines à la Coupe du Monde 2018 de football après le match Maroc-Mali (6-0) comptant pour la 3e journée du groupe C : 3è journée Maroc –  Mali 6 –  0. Samedi 16h00 : Gabon –  Côte d’Ivoire


Pts J G P N 1/ Maroc 5 3 1 0 2. 2/ Côte d’Ivoire 4 2 1 0 1. 3/ Gabon 2 2 0 0 2 4/ Mali 1 3 0 2 1

Déjà joués : 1ère journée : Gabon –  Maroc 0-0  Côte d’Ivoire –  Mali 3-1 2ème journée : Mali –  Gabon 0-0  Maroc –  Côte d’Ivoire 0-0

Reste à jouer —  4e journée (3 au 5 septembre 2017) :

Mali –  Maroc  Côte d’Ivoire –  Gabon —  5e journée (2 octobre 2017) :

Mali –  Côte d’Ivoire  Maroc –  Gabon

—  6e et dernière journée (6 novembre 2017) :

Gabon –  Mali  Côte d’Ivoire –  Maroc.

NDLR : l’équipe classée première du groupe ira en phase finale du Mondial 2018