Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.12.2017 à 23 H 51 • Mis à jour le 01.12.2017 à 23 H 51
Par
Logistique

Le Japonais Nippon Express s’implante à Casablanca

Après le Kenya en été, le premier transitaire japonais choisit le Maroc en raison du potentiel de ses zones franches. NE
La succursale marocaine du premier transitaire international du Japon a officiellement ouvert ses portes vendredi 1 décembre, quatre mois après que l'entreprise ait fait une incursion initiale sur le marché africain à Nairobi, au Kenya

Nippon Express, le premier transitaire international du Japon, a établi sa deuxième filiale africaine à Casablanca pour tirer profit du marché logistique de plus en plus prometteur du continent africain.


« Le Maroc attire de manière agressive les entreprises étrangères par le biais de son système de zones économiques spéciales, et de nombreux fabricants japonais de pièces automobiles et sociétés liées s’y sont déjà installés. Le pays cherche à devenir un hub logistique pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest avec son port à conteneurs TangerMed », selon Nippon Express.


Le commerce international du Maroc avec le monde a augmenté de 5,5 % en dollars au cours des trois premiers trimestres de l’année à 50,1 milliards de dollars, selon l’Atlas mondial du commerce IHS Markit. Les importations du pays ont augmenté de 4,5 % à 32,1 milliards de dollars alors que les exportations ont augmenté de 7 % à 18 milliards de dollars.


Le trafic au port de Tanger-Med est resté stable en 2016, ne progressant que de 0,1 % d’une année sur l’autre à 3 millions d’EVP, selon l’analyste Alphaliner.


La succursale de Casablanca a officiellement ouvert ses portes vendredi 1 décembre, quatre mois après que l’entreprise ait fait une incursion initiale sur le marché africain en établissant une succursale à Nairobi, au Kenya.


« Le retour du Maroc dans l’Union africaine en janvier devrait renforcer les liens économiques du Maroc avec d’autres pays africains et avec les pays européens », a indiqué Nippon Express.


Nippon Express, qui possède l’un des plus grands réseaux logistiques au monde, a déjà entrepris des services de transport et de logistique liés à l’Afrique via sa filiale allemande.


La décision de Nippon Express intervient en raison d’un intérêt croissant pour le marché africain parmi les entreprises manufacturières japonaises et autres, y compris les fournisseurs de services logistiques.


Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a participé à une conférence internationale sur le développement de l’Afrique à Nairobi en août 2016 et a promis que les secteurs public et privé japonais investiront un total de 30 milliards de dollars en Afrique sur les trois ans à venir.