Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.01.2018 à 19 H 16 • Mis à jour le 15.01.2018 à 19 H 16
Par
Espagne

Maroc-UE: l’appel au calme du ministre des pêches espagnol

Alberto López-Asenjo tente de rassurer les armateurs espagnols. EL PROGRESSO
Alberto López-Asenjo, qui s’est réuni avec les professionnels du secteur, a dit examiner « tous les scénarios », dans l’attente du verdict de la Cour de justice de l’Union européenne

Le secrétaire général espagnol de la Pêche, Alberto López-Asenjo, a appelé les communautés autonomes (Galicie, Andalousie et Canaries) et les armateurs à faire preuve d’« apaisement » concernant l’accord de pêche en renégociation entre le Maroc et l’Union européenne, alors que le gouvernement central de Madrid se prépare à toute éventualité, notamment l’interruption ou l’abandon de l’exploitation des ressources halieutiques des côtes sahariennes qui représentent plus de 90 % des captures espagnoles.


López-Asenjo, qui s’est réuni avec les professionnels du secteur, a dit examiner « tous les scénarios », dans l’attente du verdict de la Cour de justice de l’Union européenne alors que les recommandations formulées par l’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), Melchior Wathelet allaient dans le sens de l’annulation de l’accord de pêche.


Actuellement, 79 bateaux espagnols sillonnent les eaux contestées, faisant dire à López-Asenjo que le secteur devait être soutenu. Il affirme aussi que la CJUE fera état d’une lecture juridique « plus affinée et précise », lors de son verdict attendu en mai prochain.