Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.08.2018 à 02 H 32 • Mis à jour le 16.08.2018 à 20 H 15
Par
Mafias

Marbella: l’explosion d’une Audi Q7 immatriculée au Maroc en lien avec la guerre des gangs néerlandais

L’Audi Q7 a été détruite à l’entrée du port de plaisance de Puerto Banus à Marbella. Capture vidéo
L’incendie qui a détruit le 12 août au soir l’Audi Q7 immatriculée au Maroc à l’entrée de la marina de Puerto Banus à Marbella, dans le sud de l’Espagne, ne serait pas accidentel mais le fait d’une vendetta menée entre gangs rivaux appartenant à la pègre néerlandaise

L’incident, qui fort heureusement n’a pas fait de victimes alors que le périmètre était bondé de touristes, n’est pas de nature accidentel, mais serait, d’après les premiers éléments de l’enquête de police, lié à la guerre que se livrent les gangs néerlandais à Amsterdam, Anvers, sur la Costa del Sol et au Maroc. La voiture, manifestement piégée à l’aide d’une bombe artisanale, a explosé créant une boule de feu dont les projections ont légèrement blessé deux passants, a rapporté la presse.



Le véhicule appartiendrait à un certain Nadir A.T, connu dans le milieu de la pègre hollandaise sous le nom de « Rat ». Ce dernier était au volant du puissant 4X4 immatriculé au Maroc, en compagnie de son bras droit, Patrick. S, dit « Pepe », ainsi que de deux autres personnes.


Un vol de 500 kg de cocaïne… 

« Pepe » avait été arrêté, puis relâché faute de preuves, en janvier dernier après avoir été suspecté d’avoir participé au meurtre par armes à feu dans le centre-ville de Breukelen de Jaïr Wessels, une petite frappe liée au trafic de drogue et de vol de voitures. Sa liquidation aurait été commandité par Ridouan T, un gangster d’origine marocaine recherché par plusieurs polices européennes.



Son clan est aussi suspecté d’avoir assassiné un autre néerlandais d’origine marocaine, Hakim C, dans une sombre affaire de détournement de 500 kg de cocaïne dans un hangar appartenant à un malfrat du nom de Rico le Chilien.



L’élimination de Jaïr Wessels aurait un rapport avec ce même « contrat » et l’attaque contre Nadir A.T serait ainsi intervenue en représailles dans la guerre que se livrent les « Mocros », ces mafias qui ont noyauté le milieu du crime organisé aux Pays-Bas.


C’est aussi ce même Nadir A.T qui aurait été l’un des commanditaires de l’attaque du Café Crème de Marrakech occasionnant la mort d’un jeune étudiant qui n’était pas lié à ces règlements de compte.


Lire aussi  : A Amsterdam, les vendettas sanglantes entre gangs rivaux marocains