Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.12.2018 à 18 H 51 • Mis à jour le 29.12.2018 à 19 H 00
Par et
Terrorisme

Meurtres d’Imlil : Arrestation à Marrakech d’un hispano-suisse installé au Maroc

Un membre des forces spéciales du BCIJ.
Selon l’enquête, le mis en cause, imprégné de l’idéologie extrémiste et violente, est soupçonné d’avoir appris à certains accusés dans l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves, les outils de communication via les nouvelles applications et de les avoir entrainés au tir, rapporte un communiqué du BCIJ

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a procédé à l’arrestation, samedi à Marrakech, d’un ressortissant suisse, portant la nationalité espagnole et installé au Maroc, pour liens présumés avec certaines personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête judiciaire menée dans l’affaire du meurtre des deux touristes, norvégienne et danoise, dans la commune d’Imlil (province d’El Haouz).


Selon l’enquête, le mis en cause, imprégné de l’idéologie extrémiste et violente, est soupçonné d’avoir appris à certains accusés dans cette affaire les outils de communication via les nouvelles applications et de les avoir entrainés au tir, précise dans un communiqué le BCIJ, qui relève de la Direction générale de la surveillance du territoire national.


L’enquête révèle également son adhésion à des opérations de recrutement et d’embrigadement de citoyens marocains et sub-sahariens pour exécuter des plans terroristes au Maroc, prenant pour cible les intérêts étrangers et les éléments des forces de sécurité en vue de s’emparer de leurs armes de service, note le BCIJ.


Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet en charge des affaires de terrorisme dans le but de mettre la lumière sur tous les actes criminels et plans terroristes qu’il prévoyait de perpétrer ou de participer à leur exécution, ajoute la même source.


Le BCIJ souligne que cette arrestation, menée en étroite collaboration avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), intervient dans le cadre des recherches et investigations en cours pour arrêter toutes les personnes impliquées dans le meurtre des deux touristes étrangères, dont les corps sans vie ont été retrouvés le 17 décembre dans la commune d’Imlil (province d’El Haouz).