Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.03.2019 à 16 H 04 • Mis à jour le 12.03.2019 à 16 H 07
Par
Banque

Un bug informatique géant chez BNP Paribas impacte les services de la BMCI

Siège de la BMCI à Casablanca. LE DESK
Depuis le 7 mars, une panne géante a touché tous les services de la BMCI. A l’origine, une panne similaire chez le réseau télécoms interne de sa maison-mère française, la BNP Paribas…

Depuis le 7 mars, les virements, les opérations sur chèques et les GAB sont suspendus chez la BMCI qui, dans un communiqué rapidement publié sur son site, précise qu’il s’agit d’un incident informatique au niveau de son réseau télécoms interne. La banque avance par ailleurs que le rétablissement de ses services n’a pu être effectué en totalité en raison des contrôles nécessaires, avançant dans sa communication que «  les paiements et retraits par carte bancaire ainsi qu’une grande partie de nos services en agence sont restés opérationnels ». Concernant la date de remise en fonction, la BMCI dit y travailler, sans fournir d’informations supplémentaires.


Malgré la rapidité de réaction, les services de communication de la BMCI sont peu bavards concernant les raisons, ne faisant toutefois par le lien avec l’arrêt similaire des services en France, chez BNP Paribas, société mère de la banque. En France, ce sont plus de 32 millions de clients, particuliers et entreprises, qui sont touchés par cette panne des services en ligne, depuis quelques jours. Pour les clients, « impossible de consulter les comptes, de réaliser des virements ou même d’effectuer des ordres de Bourses », précise le journal français Le Parisien.


De l’autre côté de la Méditerranée, la BNP Paribas est revenue sur les origines de la panne, mentionnant comme la BMCI, « un dysfonctionnement sur le réseau télécoms interne », sans donner des détails concernant le lieu du dysfonctionnement pour des raisons de sécurité, avance-t-on. La même source écarte également toute possibilité de piratage informatique, soulignant que les données personnelles des utilisateurs sont protégées.


Sur France 2, le journaliste français Julien Duponchel mentionnait que les clients, affectés par la panne informatique, pouvaient demander des indemnisations. Pour cela, en France toutefois, les clients peuvent s’adresser à leur conseiller afin de demander des promotions ou des périodes de gratuité. Si celui-ci n’offre rien, les clients peuvent par la suite soumettre leur requête au médiateur de la banque avant, au cas où rien n’est fait, de passer au tribunal d’instance français, « à condition d’avoir des preuves solides des dommages », précise la même source..