Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.03.2019 à 16 H 24 • Mis à jour le 29.03.2019 à 09 H 38
Par et
Diplomatie

Mohammed VI et Abdallah II s’opposent à l’annexion du Golan par Israël

Mohammed VI recevant Abdallah II de Jordanie. Mars 2019. AIC PRESS
Les deux Souverains ont souligné que conformément aux résolutions de la légalité internationale, le Golan est une terre syrienne occupée et la décision d'Israël de l’annexer est illégale et nulle, et représente une violation de la légalité internationale, particulièrement les résolutions du Conseil de sécurité

Le Roi Mohammed VI et le Roi Abdallah II Ibn Hussein, Souverain du Royaume Hachémite de Jordanie, ont mis l’accent sur la nécessité de mettre fin à la crise syrienne à travers une solution politique, et exprimé leur soutien à la reconstruction et la consolidation de la stabilité de l’Irak.


Les deux Souverains ont insisté, dans le communiqué conjoint qui a sanctionné la visite de travail et d’amitié effectuée par le Roi Abdallah II au Maroc les 27 et 28 mars, sur l’importance d’un rôle arabe actif et la conjugaison des efforts pour mettre fin à la crise syrienne à travers une solution politique, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité, une solution qui soit acceptée par les Syriens, qui préserve l’unité et la cohésion de la Syrie, restaure sa sécurité, sa stabilité et son rôle dans l’action arabe commune et qui réunit les conditions susceptibles de favoriser le retour des réfugiés syriens dans leur patrie pour contribuer à sa reconstruction.


Dans ce sens, le Roi Mohammed VI a salué les grands efforts déployés par le Royaume Hachémite de Jordanie pour accueillir un grand nombre de réfugiés syriens sur son territoire, appelant à intensifier le soutien apporté à ce pays pour qu’il continue à remplir ce devoir humanitaire, indique le communiqué lu par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, lors d’un point de presse tenu conjointement jeudi à Casablanca avec son homologue jordanien, Ayman Safadi, ajoutant que le Souverain a affirmé que c’est dans cette perspective que s’inscrit l’initiative solidaire du Maroc qui a déployé, depuis 2012, l’hôpital militaire de campagne au camp Zaâtari en Jordanie.


Les deux Souverains ont également souligné que conformément aux résolutions de la légalité internationale, le Golan est une terre syrienne occupée et la décision d’Israël de l’annexer est illégale et nulle, et représente une violation de la légalité internationale, particulièrement les résolutions du Conseil de sécurité.


Concernant l’Irak, les deux dirigeants ont enregistré avec satisfaction la victoire réalisée par ce pays, au prix de grands sacrifices, sur l’organisation terroriste Daech, exprimant le soutien du Maroc et de la Jordanie à l’opération de reconstruction et de consolidation de la stabilité de l’Irak.