Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.11.2019 à 18 H 34 • Mis à jour le 21.11.2019 à 00 H 45
Par
Défense

Washington approuve la vente de 36 hélicoptères Apache au Maroc

La dernière génération de l’AH-64 Apache développé par Boeing. DR
Le 19 novembre 2019, la Defense Security Cooperation Agency a délivré la certification requise pour informer le Congrès de cette éventuelle vente totalisant, matériel connexe compris, plus de 4 milliards de dollars

Le Département d’État a pris une décision approuvant une éventuelle vente militaire étrangère au Maroc de 36 hélicoptères d’attaque AH-64E Apache et du matériel connexe pour un coût estimé à 4,25 milliards de dollars.


Le 19 novembre 2019, l’Agence de coopération pour la défense et la sécurité (Defense Security Cooperation Agency) a délivré la certification requise pour informer le Congrès de cette éventuelle vente.


Dans le détail, Rabat a demandé la vente éventuelle de 36 hélicoptères d’attaque AH-64E Apache (24 nouveaux, 12 en option)  79 moteurs T700-GE-701D (72 installés, 6 de rechange)  36 capteurs pilotes modernisés de vision nocturne (M-TADS/PNVS)  18 radars de conduite de tir (FCR) AN/APG-78 avec unités électroniques radar (REU)  18 interféromètres de fréquence radar (MRFI) AN/APR-48B modernisés –   551 missiles AGM-114R Hellfire (441 nouveaux, 110 en option)  60 missiles AGM-114L Hellfire  72 missiles M36E9 Hellfire Captive Air Training Missiles (CATM)  588 kits Advanced Precision Kill Weapon System (APKWS) (478 installé, 110 en option)  78 systèmes de positionnement global embarqués avec navigation inertielle (EGI) (72 installés, 6 de rechange)  39 systèmes communs d’alerte aux missiles (CMWS) AAR-57 (36 installés, 3 de rechange)  et 200 missiles AIM-92H Stinger.


Sont également inclus 21 récepteurs vidéo MUMT-2 (18 installés, 3 de rechange)  39 kits air-air-sol MUMT-2 (36 installés, 3 de rechange)  39 ensembles de détection de signal radar AN/APR-39D(V)2 (36 installés, 3 de rechange)  39 ensembles de détection laser AN/AVR-2B (36 installé, 3 de rechange)  39 transpondeurs communs AN/APX-123 ou AN/APX-123A (36 installés, 3 de rechange)  39 modems de données améliorés IDM-401 (36 nouveaux, 3 de rechange)  6 terminaux Link-16  39 systèmes améliorés de distribution de contre-mesures (ICMD) (36 installés, 3 pièces de rechange)  39 radiogoniomètres automatiques AN/ARN-149 (V)3 (36 installés, 3 pièces de rechange)  39 capteurs radar Doppler ASN-157 Doppler (36 installés, 3 pièces de rechange)  39 radars altimètres AN/APN-209 (36 installés, 3 de rechange)  39 ensembles AN/ARN-153 de navigation aérienne tactique (36 installés, 3 de rechange)  4 stations terrestres TACAN  36 systèmes d’alignement omnidirectionnel très haute fréquence (VOR/ILS) (36 installés, 3 nouveaux)  douze (12) chargeurs à clés simples AN/PYQ-10(C) (12 nouveaux)  36 canons automatiques M230E1 + M139 AWS (36 neufs)  81 lance-roquettes M261 (72 neufs, 9 de rechange)  78 lanceurs M299 (72 neufs, 6 de rechange)  53 lanceurs air-air Stinger (53 nouveaux)  29 Stinger Captive Flight Trainers (CFT) (29 nouveaux)  8 Stinger Aerial Handling Trainers (AHT) (8 nouveaux)  5 216 fusées de 75 pouces (3 896 nouvelles, 1 320 en option)  93 000 obus de 30 mm (65 500 nouveaux, 27 500 en option)  radios vocales sécurisées  dispositifs de formation  systèmes de communication  casques  simulateurs  générateurs  matériel de transport et d’organisation  pièces de rechange et de réparation  équipements de soutien  outils et matériel de test  données et publications techniques  formation de personnel  assistance technique, services techniques et logistiques du gouvernement des États-Unis  autres éléments connexes du soutien logistique.


Le coût total de ce matériel est estimé à 4,25 milliards de dollars.


« Cette vente proposée soutiendra la politique étrangère et la sécurité nationale des États-Unis en contribuant à améliorer la sécurité d’un important allié non membre de l’OTAN qui est une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du Nord », a écrit le Département d’Etat dans son avis favorable à cette vente..


« La vente proposée améliorera la capacité du Maroc à faire face aux menaces actuelles et futures et renforcera l’interopérabilité avec les forces américaines et les autres forces alliées. Le Maroc utilisera cette capacité renforcée pour renforcer sa défense intérieure et fournir un appui aérien rapproché à ses forces », ajoute la même source.


« Le Maroc n’aura aucune difficulté à intégrer les avions Apache dans ses forces armées », estime-t-elle. En outre, dit-elle, « la vente proposée de ces équipements et services ne modifiera pas l’équilibre militaire de base dans la région ».



Les principaux entrepreneurs impliqués dans ce programme seront Boeing Company, Mesa, AZ et Lockheed Martin.