Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.12.2019 à 02 H 21 • Mis à jour le 22.12.2019 à 02 H 25
Par
Coopération

L’UE renforce son appui au Maroc avec de nouveaux programmes dotés de 389 M€

Ces nouveaux programmes comprennent: 289 millions d'euros financés par l'enveloppe bilatérale de coopération pour appuyer les réformes et le développement inclusif du Maroc. La signature d'une convention de financement avec le Maroc pour un programme d'appui budgétaire de 101,7 millions d'euros en soutien à la gestion des frontières

La Commission européenne a adopté le 20 décembre de nouveaux programmes de coopération à hauteur de 389 millions d’euros en appui au Maroc afin de soutenir les réformes, le développement inclusif et la gestion des frontières et d’œuvrer au développement d’un « Partenariat euro-marocain pour une prospérité partagée ».


Ces nouveaux programmes comprennent :  289 millions d’euros financés par l’enveloppe bilatérale de coopération pour appuyer les réformes et le développement inclusif du Maroc. La signature d’une convention de financement avec le Maroc pour un programme d’appui budgétaire de 101,7 millions d’euros en soutien à la gestion des frontières. Ce programme a été adopté la semaine dernière dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’UE pour l’Afrique.


Lors du dernier Conseil d’association UE-Maroc en juin 2019 une Déclaration politique conjointe a été adoptée. La définition des nouvelles priorités stratégiques du partenariat UE-Maroc est prévue pour 2020.


À la suite d’une vaste consultation du gouvernement, de la société civile et de divers donateurs, et en tenant compte des priorités de réforme du gouvernement et des principes d’efficacité de l’aide, un consensus s’est dégagé sur trois secteurs d’intervention prioritaires devant être financés par l’enveloppe bilatérale pour la période 2014-2020 avec un montant indicatif entre 1,3 et 1,6 milliards d’euros. Ces priorités couvrent : i) L’accès équitable aux services de base  ii) L’appui à la gouvernance démocratique, à l’État de droit et à la mobilité  iii) L’emploi et la croissance durable et inclusive.


Suite à l’extension du Cadre Unique d’Appui, l’UE a pu adopter les nouveaux programmes de coopération entre l’UE et le Maroc pour un montant de 289 millions d’euros.


Les objectifs des programmes qui viennent d’être adoptés sous l’enveloppe bilatérale pour un montant total de 289 millions d’euros sont : i) un accès amélioré des catégories vulnérables (population rurale, précarité sociale, migrants, etc.) à l’éducation et la formation professionnelle  ii) le secteur de la santé, l’amélioration des soins et de l’accès aux médicaments dans un contexte de régionalisation avancée  iii) une meilleure performance de l’administration publique pour améliorer la transparence ainsi que l’efficacité de la prestation des services publics  iv) un appui renforcé aux droits de l’homme  v) un appui institutionnel au Parlement Marocain.


Le programme d’appui budgétaire de 101,7 millions d’euros dans le cadre du volet « Afrique du Nord » du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’UE en faveur de l’Afrique appuiera la gestion des frontières et la lutte contre le trafic d’êtres humains. Le programme contribuera à renforcer la gestion des frontières terrestres et maritimes ainsi que dans les aéroports, en aidant le Maroc à poursuivre la modernisation de ses moyens, y compris par le recours à de nouvelles technologies et par l’échange de bonnes pratiques avec les agences de l’UE, Frontex et Europol.


Le respect des droits de l’homme et la protection des migrants vulnérables seront au cœur du programme, qui comprend des formations liées à ces aspects. Compte tenu du grand nombre de jeunes et de mineurs non accompagnés provenant du Maroc, le programme mettra un accent particulier sur la sensibilisation des jeunes et de leurs familles aux risques de la migration irrégulière. L’analyse et la collecte des données migratoires dans le cadre du programme contribueront à fournir les bases d’un approfondissement du partenariat et du dialogue avec le Maroc.


Source : UE