Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.03.2020 à 22 H 57 • Mis à jour le 01.03.2020 à 23 H 03
Par et
Epidémie

Coronavirus: Le Maroc envisage d’annuler les rassemblements de masse

Un concert de musique au Maroc. MOHAMED DRISSI KAMILI / LE DESK
Le comité national marocain de suivi de l’épidémie mondiale du COVID-19 évoque comme mesures de prévention supplémentaires possibles le report des manifestations sportives et culturelles programmées, l’annulation des rassemblements de masse et la gestion des voyages vers et en provenance des pays qui connaissent une propagation communautaire

Le comité national de pilotage créé depuis la déclaration de cas de syndrome respiratoire aigu sévère dû au COVID-19 a annoncé, dimanche, qu’il continue de suivre la situation épidémiologique à l’échelle internationale et que des mesures supplémentaires seraient entreprises éventuellement.


« Tout en rappelant qu’aucun cas de maladie n’a été détecté dans notre pays, le comité assure qu’il continue de suivre la situation épidémiologique à l’échelle internationale et que des mesures supplémentaires seraient entreprises éventuellement », précise un communiqué dudit comité.


Ces mesures portent notamment sur « le report des manifestations sportives et culturelles programmées dans notre pays, l’annulation des rassemblements de masse et la gestion des voyages vers et en provenance des pays qui connaissent une propagation communautaire » (voir liste publiée et régulièrement mise à jour sur le site web du Ministère de la Santé, ajoute-on de même source.


Le Gouvernement appelle, d’ores et déjà, tous les voyageurs de retour de ces pays d’éviter la fréquentation des lieux de rassemblements collectifs, de surveiller leur température quotidiennement pendant 14 jours et de consulter une structure de santé dès l’apparition du moindre signe de maladie.


Outre les actions de prévention qui seraient décidées, « une plus forte contribution » des citoyennes et citoyens est amplement recommandée, à travers le respect des mesures générales d’hygiène préconisées par le ministère de la Santé, relève le comité national de pilotage.


Il s’agit en l’occurrence de se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou, à défaut, utiliser un désinfectant, de couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement par un mouchoir jetable, sinon par le manche de l’avant-bras, d’éviter de se toucher le nez ou la bouche avec des mains non lavées, d’éviter les contacts étroits avec des personnes atteintes d’infections respiratoires.


Bien aérer en continu les lieux collectifs (foyers, au travail, écoles, mosquées), différer les voyages non indispensables aux zones de transmission interhumaine de COVID-19, consulter la structure de santé la plus proche en cas d’apparition de fièvre accompagnée de signes respiratoires et informer le médecin d’éventuelles circonstances d’exposition figurent également parmi ces mesures.


Depuis la déclaration de cas de COVID-19, un comité national de pilotage et des comités provinciaux et préfectoraux, regroupant les différents départements et services concernés, ont été mis en place en vue d’assurer la coordination des actions de prévention du risque de propagation du nouveau virus sur le territoire national.


Les principales mesures mises en place à ce jour portent sur le raffermissement du système national de surveillance épidémiologique et des dispositifs de diagnostic virologique, le renforcement des capacités d’accueil des unités hospitalières et désignation d’un hôpital de référence dans chaque région du Royaume pour la prise en charge d’éventuels cas de maladie outre l’instauration du contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux et au niveau des points d’entrée terrestres, en vue de détecter précocement tout éventuel cas importé et d’enrayer la propagation du virus, le cas échéant.


Par ailleurs, un espace dédié à la maladie a été mis en place sur le site web et les comptes sur les réseaux sociaux du ministère de la Santé et le numéro économique « Allo veille – 0801004747 » a été lancé pour de plus amples informations sur le coronavirus.


Lire aussi : Coronavirus : Le Maroc appelle ses citoyens à renoncer au pèlerinage de La Mecque