Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.04.2020 à 00 H 01 • Mis à jour le 11.04.2020 à 00 H 31
Par
Face au Covid-19

Report des échéances: Bank Al Maghrib rappelle à l’ordre le secteur bancaire

Abdellatif Jouahri, Gouverneur de Bank Al-Maghrib. MOHAMED DRISSI KAMILI / LE DESK
Le département de la supervision bancaire de Bank Al Maghrib adressé au GPBM une circulaire soulevant une liste d’observations pour obliger les banques à plus de transparence et rigueur dans l’exécution du report des échéances au profit des entreprises et des ménages impactées par la crise du Covid-19

Bank Al Maghrib a pris les devants pour obliger les banques à plus de transparence et rigueur dans l’exécution du report des échéances au profit des entreprises et des ménages impactées par la crise du Covid-19.


L’opérationnalisation des mesures décidées par le Comité de veille économique (CVE) et appliquées par le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) a connu, selon nombre de témoignages de chefs d’entreprises et de particuliers une série d’accrocs qui ont démontré que le secteur bancaire en général a fait de la résistance.


Le département de la supervision bancaire de Bank Al Maghrib a donc adressé au GPBM une circulaire soulevant une liste d’observations.


La banque centrale a d’abord constaté que les clients n’ont pas été correctement informés sur la remise du tableau d’amortissement, ni sur ses modalités, et ni sur le fait que la remise du tableau d’amortissement est effectuée à leur demande expresse à l’expiration de la période du report.


Bank Al Maghrib a également relevé que les formulaires ayant servi de support pour les demandes de suspension des échéances n’informent pas les clients sur l’impact financier de l’échéancier de crédit.


Enfin, seules certaines banques ont prévu la possibilité pour les clients de choisir entre une augmentation de la durée ou un maintien de la durée avec augmentation de l’échéance. Cette option devrait donc être généralisée insiste la Banque centrale, afin que les clients ne soient pas lésés.


Le GPBM est enfin invité à harmoniser dans les plus brefs délais les formulaires de demande de report afin de fournir aux clients une information complète et précise.