Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.05.2020 à 10 H 08 • Mis à jour le 11.05.2020 à 10 H 08
Par
Covid-19

Les gels hydro-alcooliques disponibles en grande surface malgré les restrictions de la Santé

Des gels hydro-alcooliques non homologués en vente dans les supermarchés. LE DESK
Malgré une décision du ministère de la Santé datant du 17 mars réservant aux seules pharmacies la vente des produits biocides hydro-alcooliques destinés à l’hygiène humaine, les commerces de proximité, supérettes et grandes surfaces les proposent dans leurs rayons. Nombre de ces produits ne sont pas homologués par le département de Khalid Ait Taleb, faisant craindre un risque sanitaire

Donné en exemple à l’international pour sa capacité à mettre à disposition de la population, matériels et produits de protection contre le Covid-19, le Maroc peine cependant à maîtriser comme il l’entend ses canaux de distribution.


Le 17 mars dernier, le ministère de la Santé publiait une décision régulant la production et la vente des gels hydro-alcooliques, très demandés par la population. Dans son article 4, celle-ci précise clairement que « la distribution et la vente des produits biocides hydro-alcooliques destinés à l’hygiène humaine doivent s’effectuer dans le strict respect du circuit pharmaceutique tel qu’il est défini par la loi 17-04 portant code du médicament et de la pharmacie ».



Sur le terrain, ces dispositions sont loin d’être respectées. Depuis quelques semaines, les produits en question sont disponibles dans la plupart des commerces de proximité, et dans les rayons des moyennes et grandes surfaces (Marjane Market, Carrefour et BIM).


LE DESK
LE DESK


Une situation, comme l’a constaté Le Desk qui concerne l’ensemble du territoire national. Les gels y sont présentés à la vente, aux côtés par ailleurs des masques de protection subventionnés et des visières.


Des produits en vente dans les grandes surfaces sans aval préalable du ministère de la Santé. LE DESK


La décision du ministère de la Santé mentionne également que ne peuvent être vendus au public que les gels hydro-alcooliques ayant été autorisés par ses services. Une mention spéciale inscrite sur les étiquettes des flacons en plastique a été prévue à cet effet, ce qui n’est pas le cas pour certains gels disponibles dans les rayons.



Aussi, selon nos sources, le corps des pharmaciens a décidé d’interpeller le département de Khalid Ait Taleb pour dénoncer « une mise en vente illégale ». « Nous avons dans un premier temps cru que c’était voulu par les autorités afin d’élargir au maximum la disponibilité des gels hydro-alcooliques. Mais là, nous ne sommes plus au début de la crise et cette anarchie est potentiellement dangereuse pour la santé de la population exposée à des produits qui ne sont soumis à aucun contrôle », nous confie une source au sein des organisations représentatives des pharmaciens.