Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.08.2020 à 13 H 38 • Mis à jour le 05.08.2020 à 13 H 57
Par
Protocoles sanitaires

La prise en charge à domicile des cas Covid-19 asymptomatiques officialisée

Des personnes guéries du Covid-19 à Oujda. MAP
Recommandée par les professionnels, la prise en charge à domicile des cas de Covid-19 asymptomatiques, déjà en vigueur depuis le 3 août, vient d'être officialisée par une circulaire du 5 août

Dans une circulaire adressée aux différents responsables du ministère de la Santé, Khalid Ait Taleb informe de la mise à jour du protocole de prise en charge des cas Covid-19, de gestion de leurs contacts et de la stratégie du dépistage.


Préconisée par les professionnels et les urgentistes, la prise en charge à domicile s’officialise avec ce document daté du 5 août. Cette prise en charge à domicile, indique-t-on, ne devrait cependant concerner que les cas asymptomatiques, sous réserve de remplir plusieurs conditions : absence de facteurs de risque liés à l’âge, à l’asthme, à l’hypertension artérielle, au diabète, à l’obésité pathologique, à l’insuffisance d’organes, aux cancers et enfin à toutes immunodépressions.



De plus, le patient ne devrait souffrir d’aucun trouble psychique et jugé être « capable de respecter les précautions recommandées et déclarer tout signe clinique à l’équipe chargée de la prise en charge, joignable 24/24 », peut-on lire dans la circulaire. Autre condition, le condition doit disposer d’une chambre individuelle bien aérée.


Le document du ministère aborde également les personnes présentes sous le même toit que le patient : celles-ci doivent quitter le domicile durant toute la période de prise en charge et d’isolement du patient (fixée à 14 jours). Dans le cas où il leur est impossible de quitter le domicile, « ces personnes doivent être considérées des contacts rapprochés et un suivi médical rigoureux de leur état de santé de se faire de façon régulière », précise-t-on. Et si ces mêmes personnes représentent des facteurs à risque et qu’ils ne peuvent pas quitter le domicile, alors le patient Covid-19 doit être pris en charge dans une structure hospitalière.


Au sujet du traitement des personnes prises en charge à domicile, on mentionne le « traitement curatif standard, selon le protocole en vigueur », en plus « d’une sensibilisation par rapport aux effets indésirables et aux mesures barrières et d’hygiène », indique-t-on. D’autant qu’une surveillance téléphonique journalière sera mise en place. Une installation de Wiqaytna et d’autres applications similaires sera également faite.