Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.08.2021 à 15 H 19 • Mis à jour le 07.08.2021 à 15 H 29
Par
Riposte

Affaire Pegasus : En Espagne, le Maroc recrute un célèbre cabinet d’avocats pour défendre sa réputation dans les médias

L’avocat et célèbre pénaliste espagnol Ernesto Díaz-Bastien recruté par Rabat dans l’affaire Pegasus. DR
Le cabinet Ernesto Díaz-Bastien y Asociados Abogados est réputé pour avoir conseillé la Cour pénale internationale (CPI). Il est aussi spécialisé en droit pénal économique et des sociétés, tant au niveau national qu'international. Sa mission: : engager des procédures judiciaires contre les médias espagnols qui « diffusent des fake news sur le Maroc »

Le gouvernement marocain a mandaté le cabinet d’avocats espagnol Ernesto Díaz-Bastien y Asociados Abogados pour engager des actions judiciaires contre les médias qui, en Espagne, publient des informations prétendant que les services de renseignement du royaume ont utilisé le logiciel espion israélien Pegasus contre un certain nombre de personnalités publiques (journalistes, dissidents, hommes politiques etc.) marocains ou étrangers, apprend-on de source ibère.


La firme d’avocats a déclaré avoir été désignée dans ce sens suite à la « publication répétée sur le territoire espagnol de fausses nouvelles, malveillantes et injurieuses contre le Royaume du Maroc et certains de ses citoyens et responsables au sujet d’un prétendu espionnage illégal de citoyens espagnols ».


Le cabinet ajoute que le Maroc « n’a jamais acquis ou utilisé » le logiciel espion Pegasus de la société israélienne NSO et que « les informations publiées dernièrement à ce sujet sont fausses et malveillantes ».


« Ceux qui ont affirmé ou affirmé le contraire devront en répondre devant les tribunaux de justice », prévient-il dans un communiqué.


Le cabinet d’avocats d’Ernesto Díaz-Bastien engagé par Rabat est réputé pour avoir conseillé la Cour pénale internationale (CPI). Il est aussi spécialisé en droit pénal économique et des sociétés, tant au niveau national qu’international.


Dès 2005, son fondateur, Ernesto Díaz-Bastien a été reconnu comme l’un des meilleurs avocats au monde en matière de défense pénale économique. Depuis cette année, le Who’s Who Business Crime Law l’inclut parmi les avocats espagnols les plus prestigieux en droit pénal économique. La même publication l’avait désignée à plusieurs reprises comme l’un des quatre avocats les plus prestigieux pour le contentieux judiciaire en Espagne.


« Ernesto Díaz-Bastien jouit d’un immense prestige dans le domaine du droit pénal économique et dans le contentieux judiciaire et arbitral en matière civile et commerciale », rapporte la presse spécialisée espagnole. Après quatre décennies d’exercice du droit chez Díaz-Bastien et Truan Abogados, Ernesto Díaz-Bastien s’est lancé en 2016 dans une nouvelle aventure professionnelle en créant son propre cabinet-boutique, Ernesto Díaz-Bastien &  Asociados, Abogados .


En pleine crise sécessionniste de la Catalogne, le célèbre pénaliste avait défrayé la chronique en mettant en garde contre « les dommages que la dérive indépendantiste peut entraîner pour l’économie et la société catalane ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite