logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.11.2022 à 13 H 49 • Mis à jour le 23.11.2022 à 13 H 49
Par
Qatar 2022

Maroc-Croatie : un premier match de défense tactique

Le Croate Dejan Lovren (à gauche) et le Marocain Romain Saïss à la fin de la rencontre. Crédit: OZAN KOSE / AFP
Le secteur défensif marocain vole la vedette dans un match intense mais sans occasions franches. Les défenses marocaine et croate se sont illustrées dans un match dépourvu d’occasions claires de but, malgré un léger avantage pour les Vatreni

Comme prévu, les coéquipiers de Luka Modric se sont accaparé la possession du ballon (65 %), sans pour autant créer de réel danger. L’unique occasion franche a tiré son origine d’un coup de pied de coin botté par Perisic qui a forcé le portier marocain Yassine Bono à sortir une parade exceptionnelle.


Pour Walid Regragui, le plan était clair : resserrer les lignes de son bloc intermédiaire et profiter de toute erreur adverse pour repartir rapidement en contre. Mais Ziyech et le reste des éléments créatifs du 11 marocain ont coup sur coup péché dans le dernier geste, ne réussissant pas à générer suffisamment de problèmes pour la défense croate.


La sentinelle du milieu de terrain marocain, Sofyan Amrabat (87 % de passes réussies), a rendu une copie quasi-parfaite, si ce n’est un carton jaune obtenu à la 78ème minute du jeu, après une série de petites fautes préméditées, ayant pour but de casser le rythme des Croates. Le numéro 4 aura même été l’auteur d’un sauvetage sur la ligne de but lors d’un cafouillage devant les filets de Yassine Bono.


Derrière lui, la charnière Nayef Aguerd - Romain Saïss (100 % de duels aériens remportés) a neutralisé Andrej Kramaric, transparent jusqu’à son remplacement par Marko Livaja, mais aussi Ivan Perisic, qui s’est cantonné à un rôle de relayeur, loin de la surface de réparation.


En définitive, les poulains de Walid Regragui ont affiché une prestation encourageante devant une Croatie peu inspirée. Devant la Belgique, il faudra faire preuve de davantage de résilience et de solidarité face à la force de frappe de Kevin De Bruyne &  Co.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite