logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.12.2022 à 13 H 25 • Mis à jour le 12.12.2022 à 13 H 25
Par
Qatar 2022

Azzedine Ounahi, un Lion qui fait opérer la magie dans le milieu de terrain marocain

Azeddine Ounahi, milieu de l’équipe national. Crédit: DR
Titulaire indiscutable dans le Onze de Walid Regragui, le jeune joueur brille par une aisance technique remarquable, une bonne vision de jeu, et une grande qualité de passe

Considéré comme l'une des plus grandes révélations du Mondial-2022, Azzedine Ounahi rayonne depuis le début de la compétition, faisant opérer la magie dans le milieu de terrain des Lions de l’Atlas.


Du haut de ses 22 ans, Ounahi n’en finit pas d’éblouir, avec un impact de plus en plus déterminant sur le jeu de l’équipe du Maroc, qui est désormais dans la cour des grands avec sa qualification historique en demi-finale de la Coupe du monde au Qatar.


Titulaire indiscutable dans le Onze de Walid Regragui, le jeune joueur brille par une aisance technique remarquable, une bonne vision de jeu, et une grande qualité de passe. Des qualités qui ont tapé dans l'oeil du Barça assure-t-on. 


Lors du match face au Portugal, il a été impressionnant dans sa capacité à se projeter vers l’avant et à créer la différence, servant Yahia Attihat-Allah, auteur de la passe décisive pour Youssef En-Nesyri, qui a marqué le but de la victoire et de la qualification historique pour le dernier carré du Mondial.


Face à l’Espagne, il a été étincelant, et Luis Enrique, le désormais ex-sélectionneur espagnol, n’a eu d’yeux que pour lui. « J’ai été agréablement surpris par le numéro 8. (...) Mon Dieu, mais d’où vient ce garçon ? Il a très bien joué », a lancé Enrique lors de la conférence de presse d’après-match.



Aligné depuis le début du Mondial, aux côtés de Sofyan Boufal et Selim Amellah, dans l’entrejeu, Ounahi monte en puissance au fil des rencontres pour devenir l’un des éléments les plus impactants sur le jeu des Lions de l’Atlas.


Le joueur du SCO d’Angers a séduit la planète football lors du Mondial qatari et peut envisager sereinement le futur dans l’univers du ballon rond et viser encore plus haut.


Né à Casablanca en 2000, Ounahi a fait ses premiers pas dans le football à un très jeune âge. Formé au Raja de Casablanca, il intègre en 2015 l'Académie Mohammed VI de football où il développe son potentiel et peaufine ses capacités à l’instar de ses coéquipiers à la sélection (Nayef Aguerd, Youssef En-Nesyri ou encore Ahmed Reda Tagnaouti).


Débordant d’énergie, il s’est imposé à l'Académie Mohammed VI de football comme l’un des meilleurs éléments, faisant preuve de discipline et de persévérance et réalisant des résultats impressionnants.


A seulement 18 ans, il quitte le Maroc pour la France. A l’été 2018, il se retrouve à Strasbourg, où il passe deux ans avec la réserve du club alsacien, mais n’a finalement pas pu passer professionnel. Une déception pour Ounahi qui ne s’est pourtant pas découragé, tentant ensuite sa chance à l'US Avranches, un club de National (championnat français de 3ème division).


Même s’il a revu ses ambitions à la baisse, le jeune joueur n’a toutefois pas renoncé à ses rêves, continuant à croire dur comme fer que le travail est la clé de la réussite.



Lors de ses 28 matchs disputés avec l’US Avranches, où il a alterné entre le poste de milieu de terrain et celui d’ailier, Ounahi a littéralement brillé, inscrivant 5 buts et montrant toute l’étendue de son talent.


Ses prestations en National ne sont pas passées inaperçues, et Ounahi fait enfin un bond en avant en Ligue 1 avec Angers en 2021, après avoir tapé dans l'œil de Philippe Leclerc, alors directeur de recrutement du club français.


S’illustrant lors de son premier match avec Angers face à l'Olympique Lyonnais (3-0), il s’est imposé de fil en aiguille comme un titulaire indiscutable dans l’équipe, disputant 32 matches lors de sa première saison en Ligue 1.



Grâce à ses performances convaincantes avec Angers, Ounahi s’est fait également une place au sein de l’effectif des Lions de l’Atlas.


Il a participé à la Coupe d'Afrique des Nations en janvier dernier et a été titulaire contre le Ghana et le Gabon en phase de poules.


Il devient ensuite une pièce maîtresse de l’équipe de Walid Regragui, se révélant lors du Mondial-2022 aux yeux de la planète football, qui est tombée sous le charme d’un joueur élégant, technique et intelligent.


Pour MAP, Afaf Razouk

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite