logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.12.2022 à 03 H 04 • Mis à jour le 26.12.2022 à 01 H 41
Par
Accident

Enorme explosion dans un dépôt gazier à Mohammedia, pas de victimes à déplorer

Explosion à Mohammedia. Source: Twitter
Un incendie s'est déclaré dans un dépôt de gaz à Mohammedia, ville côtière située au nord de Casablanca connue pour abriter des infrastructures de stockage de produits hydrocarbures. Des déflagrations en ont été l’origine, la situation a été rapidement maîtrisée par les moyens de la Protection civile. Aucune victime n’est à déplorer

Un incendie s'est déclaré jeudi, vers 18h00, dans un dépôt de gaz à Mohammedia ville côtière située au nord de Casablanca connue pour abriter des infrastructures de stockage de produits hydrocarbures, ont confirmé les autorités locales, alors que des images impressionnantes de l’accident ont été relayées par la presse et sur les réseaux sociaux.


Selon des informations concordantes, plusieurs déflagrations étaient à l’origine de l’incendie qui a été mis sous contrôle selon diverses sources médiatiques citant les autorités de la ville connexe à la métropole casablancaise.


Aussitôt alertés, les autorités locales et sécuritaires et les services de la protection civile se sont déplacés sur les lieux pour prendre les mesures nécessaires, selon les mêmes sources qui assurent que les équipes d'intervention, soutenues par des éléments de la société Marsa Maroc (en charge de la gestion des infrastructures portuaires) et de la Lydec (Lysonnaise des Eaux de Casablanca en charge des adductions d’eau), ont réussi vers 19h30 à maîtriser l'incendie qui n'a pas fait de victimes.



Concernant les dégâts matériels, cinq camions citernes de 8 tonnes chacun sur les 7 se trouvant sur les lieux avaient pris feu, indique-t-on de même source.


Dans le cadre des mesures préventives, les équipes d'intervention ont veillé à sécuriser la zone jouxtant le dépôt de gaz en évacuant la population en prévision de tout danger potentiel.



Des habitations limitrophes au lieu de l’accident ont pu être sécurisées, apprend-on des forces de sécurité dépêchées sur les lieux, tandis que leurs habitants ont été évacués loin des flammes.



La situation aurait pu « s'aggraver vu la proximité du feu avec le port pétrolier et la nature des produits inflammables », avait-on estimé selon les estimations de l’impact de l’accident rapporté par la presse. La question d'une éventuelle fuite de gaz se pose d'ailleurs alors que certains témoins ont évoqué une « odeur caractéristique » craignant d'autres explosions et des émanations toxiques.



Certaines vidéos montrent par ailleurs des volutes de gaz blanchâtre s’enflammer soudainement. Habituellement inodore, le gaz utilisé dans le dépôt a justement été modifié pour pouvoir être senti en cas de fuite, selon la presse.



Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, la ville est d'abord éclairée par cette impressionnante explosion, puis plongée dans le noir, l'électricité étant coupée du moins dans le périmètre de l’accident.


Selon plusieurs témoins oculaires, les services de secours étaient toujours en train de combattre les flammes en début de soirée, afin d’éviter leur propagation.



Selon des sources proches des personnels d'intervention, la première déflagration a été localisée près d’une installation de Stogaz, société de stockage et d’emplissage créée à l’origine par le groupe pétrolier Akwa et la société Shell, mais aussi dans la zone où des cavités sont mutualisées avec d’autres compagnies pétrolières.



Une enquête a été ouverte par les autorités locales sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les circonstances exactes de cet accident.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite