S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.03.2023 à 03 H 08 • Mis à jour le 02.03.2023 à 03 H 08
Par
Emprunt

Le Maroc réussit une levée de 2,5 MM$ sur le marché international

Une salle de marchés à l’international. Image d’illustration. Crédit: ©Kristof Vadino
Malgré la récente volatilité du marché obligataire des marchés émergents après les chiffres de l'inflation américaine plus élevés que prévu en février, le Trésor public boucle avec succès sa levée de dette à l’international

Le Maroc a finalement levé, le 1er mars, 2,5 milliards de dollars (MM $) pour son emprunt en dollars, soit le maximum de la fourchette recherchée. L’obligation à double tranches égales (1,25 MM $ chacune) est répartie entre les maturités 5 ans et 10 ans avec des spreads (primes de risque) respectifs de 195 et 260 points de base (pdb).


La demande avait atteint les 11 MM $ mercredi en fin de journée alors que le plancher de la levée était fixé à 1 MM $ (en cumul des deux tranches égales), ce qui a permis de resserrer considérablement les prévisions : l'orientation initiale des prix pour la tranche à 5 ans a été publiée à 235 pdb sur les bons du Trésor américain mercredi matin à Londres. La tranche longue à 10 ans a été initialement mise à 300 pdb.


La sortie du Maroc a été menée par BNP Paribas, Citi, Deutsche Bank et JP Morgan.


Malgré la récente volatilité du marché obligataire des marchés émergents après les chiffres de l'inflation américaine plus élevés que prévu en février, un banquier syndiqué sur l'accord avec le Maroc avait déclaré avant la clôture que sa nouvelle prime d'émission était conforme à de nombreuses autres obligations CEEMEA.


La réussite du road-show couronné par ce closing très favorable démontre de la confiance exprimée envers la signature marocaine sur les marchés financiers internationaux


Le Maroc, noté BB+/Ba1, s'est rendu pour la dernière fois sur le marché obligataire international en décembre 2020, lorsqu'il a émis un billet à trois tranches de 3 MM $. Plus tôt, en septembre, il avait émis 1 milliard d'euros (1 MM €) en deux tranches.


L'État dispose actuellement de 7,3 MM $ d'euro-obligations en circulation, selon les données de Dealogic.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite