S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.03.2023 à 13 H 31 • Mis à jour le 17.03.2023 à 18 H 59
Par et
Convention

Feuille de route 2023-2026: 6,1 MMDH pour développer le tourisme

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, préside la cérémonie de signature de la convention-cadre pour le déploiement de la feuille de route stratégique du tourisme 2023-2026. Crédit: DR
Aziz Akhannouch a présidé ce vendredi à Rabat la cérémonie de signature de la convention-cadre pour le déploiement de la feuille de route stratégique du tourisme 2023-2026 qui ambitionne, entre autres, de repositionner le tourisme comme secteur clé dans l’économie nationale. Les détails

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, ce vendredi à Rabat, la cérémonie de signature de la convention-cadre pour le déploiement de la feuille de route stratégique du tourisme 2023-2026 d'une enveloppe budgétaire de 6,1 milliards de dirhams (MMDH).


Cette convention a été signée par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, Fatim-Zahra Ammor, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Faouzi Lekjaa et le président de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), Hamid Bentahar.


Cette feuille de route permettra de positionner la destination Maroc parmi les plus grandes mondialement devrait permettre un saut quantitatif et qualitatif garantissant une expérience client irréprochable, a affirmé la ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Fatim-Zahra Ammor.


Dans le détail, la feuille de route ambitionne, à l'horizon 2026, d'attirer 17,5 millions de touristes, d'atteindre 120 milliards de recettes en devises, de créer 80 000 emplois directs et 120 000 indirects, en plus de repositionner le tourisme comme secteur clé dans l'économie nationale.


Restructuration de l'offre touristique

Pour atteindre ces objectifs, cette feuille de route entend transformer le secteur du tourisme en agissant sur tous les leviers essentiels à savoir une nouvelle logique de l'offre articulée autour de l’expérience client et structurée autour de 9 filières thématiques et 5 filières transverses, un plan offensif pour doubler la capacité aérienne et le renforcement de la promotion et du marketing, avec une importance particulière accordée au digital.


Il s’agit également de la diversification des produits d’animations culturelles et de loisirs avec l’émergence d’un tissu de petites et moyennes entreprises (PME) dynamiques et modernes, la mise à niveau du parc hôtelier existant et la création de nouvelles capacités hôtelières et le renforcement du capital humain, grâce à un cadre attractif de formation et de gestion des ressources humaines, pour améliorer la qualité du secteur et offrir de meilleures perspectives de carrière aux jeunes.


Afin de garantir le succès de cette feuille de route et la traduire dans la réalité, une nouvelle gouvernance a été mise en place à travers la création d’une Commission Nationale Interministérielle du Tourisme (CNIT) présidée par le Chef du Gouvernement et composée des parties signataires, de deux commissions nationales, la commission aérienne et la commission produit "Offre/Demande" et de douze commissions de suivi des plans régionaux présidées par les Walis de chaque Région.


Il s’agit également d’une structure d’animation centrale et des structures d’animation régionales, relais au niveau local et des Laboratoires d’Impulsion institutionnalisant le dialogue entre le public et le privé constitués chacun d’une équipe multidisciplinaire.


Intervenant à cette occasion, Ammor a rappelé que grâce à la mobilisation générale de l’ensemble des acteurs et les actions offensives menées en matière d’aérien et de promotion, le Royaume a attiré environ 11 millions de touristes en 2022, soit un taux de récupération de 84 % des arrivées de 2019, dépassant la moyenne mondiale de 63 %.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite