Abonnez-vous !
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.10.2022 à 16 H 32 • Mis à jour le 18.10.2022 à 16 H 33 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Art A Marrakech, le créateur de Mister Lover exposera bientôt ses oeuvres holographiques

L’artiste niçois FABEN exposera du 11 novembre au 10 décembre prochains, ses œuvres holographiques en NTFH, à la Matisse Art Gallery Marrakech. Une première marocaine et africaine pour le créateur du fameux personnage de Mister Lover

A Marrakech, Matisse Art Gallery accueillera du 11 novembre au 10 décembre prochains « Life In Holograff Light », une exposition inédite d’œuvres holographiques signées FABEN. C’est une première marocaine et africaine pour cet artiste niçois.


FABEN, de son vrai nom Benjamin Fabris, est un artiste multimédias issu de la scène du Street Art. Il s’est essayé pendant 15 ans dans la peinture, la sculpture et l’art digital, avant de décider de faire une révolution digitale et d’immortaliser ses œuvres, transposant sa créativité sur des supports intemporels, tout en gardant le côté spontané et libre du graffiti.


L'artiste se définit comme un activiste de l’« Amour au sens large », et nous interroge sur la place de celui-ci dans nos sociétés modernes. Il a même créé un personnage : Mister Lover, un petit bonhomme à la tête en forme de cœur que l’on peut retrouver dans plusieurs de ses œuvres. Mister Lover est depuis, un vecteur d’amour à travers le monde.



Un graffiti de l'artiste FABEN, représentant Mister Lover en Malaisie (2018)



Le vernissage aura lieu le 11 novembre prochain en présence de l’artiste, et sa collection restera en exposition jusqu’au 10 décembre. C’est l’occasion pour les visiteurs de la galerie d'art de découvrir le NFTH, et rencontrer des amateurs de crypto-art.


Pour rappel, les NFT (non-fungible token), sont des jetons non fongibles stockées sur une blockchain. Ils sont infalsifiables, ineffaçables et non reproductibles, d’où leur valeur. Les NFT liées à l’art sont des œuvres numérisées uniques permettant à leurs acquéreurs de réellement posséder les droits sur une œuvre digitale. Par ailleurs, quand l’œuvre numérisée est holographique, on parle de NFTH (non-fungible token hologram).


« C’est l’exploration d’une utopie, de son déroulement inattendu, et du rôle sublimatoire de l’Art ». A la question de savoir si le marché d’art marocain est prêt pour la NFT et la NFTH, Nabil El Mallouki, fondateur de la Matisse Art Gallery a confié que son fils l’a poussé à être précurseur. « Vaut mieux être précurseur et se tromper que de regretter tout court ! », a-t-il déclaré.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite