S'abonner
Se connecter
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.02.2024 à 16 H 05 • Mis à jour le 12.02.2024 à 16 H 05 • Temps de lecture : 3 minutes
Par

Expo Comptoir des Mines de Marrakech: Hassan Darsi, un visionnaire à l’affiche

Le Comptoir des Mines Galerie, sis à la ville ocre, accueille l'exposition individuelle de Hassan Darsi, « Autrement dit », mettant en avant son engagement artistique et son activisme qui suscite une réflexion sur les questions sociales, politiques, environnementales et culturelles. Son vernissage, organisé dans le cadre de la foire 1-54, a eu lieu le jeudi 8 février. Immersion

L'exposition « Autrement dit » dont le vernissage a eu lieu jeudi 8 février, à l’occasion de la nuit des galeries de la foire 1-54, révèle l'engagement de Darsi envers l'évolution de la scène artistique marocaine et son désir de susciter une réflexion critique sur les défis de notre époque. À travers des installations, des sculptures, des interventions dans l'espace public et des performances, Darsi crée des champs de rencontre et de dialogue, favorisant ainsi une prise de conscience collective et une réflexion sur notre société.


L'œuvre de Darsi est imprégnée d'une sensibilité portée sur la mémoire collective et à l'histoire, comme en témoignent ses interventions autour de bâtiments historiques menacés de destruction et ses sculptures évocatrices de souvenirs oubliés. En explorant les ruines et les vestiges du passé, Darsi invite le public à méditer sur la question de « la mémoire » et sur l'importance de préserver les traces du passé pour les générations futures.


De fait, en se servant des maquettes comme déclencheurs de prises de conscience, Hassan Darsi s'est attardé (pour « Autrement dit ») sur le destin du bâtiment Legal Frères et Cie, sis à l’avenue Mers Sultan à Casablanca, surplombant l'Atelier de La Source du Lion. En recréant ce bâtiment à l'échelle de 1/50ème, il a ouvert la voie à de nouvelles narrations et à de nouvelles formes de questionnements. La maquette de Legal Frères et Cie, scrutée avec minutie, incarne la nécessité de réfléchir collectivement aux réalités sociales et urbaines souvent négligées. Ces maquettes, accompagnées de quelques images, demeurent désormais les seuls témoins de l'intégrité du bâtiment, témoignant à la fois de son naufrage ainsi que des réalités politiques et urbaines de Casablanca.


Un art engagé

Les interventions de Darsi dans l'espace public, telles que ses travaux sur les jetées portuaires, interrogent les réalités politiques, sociales et économiques de notre époque, invitant le public à réfléchir à son rôle dans la société ainsi qu’à l'impact de ses actions sur le monde qui l'entoure.


Hassan Darsi, Amulette II, 2023, échafaudage déplié, bois et peinture noire, 265 x 250 x140 cm.


La notion de chantier est également centrale dans le travail de Darsi, symbolisant le processus évolutif de ses œuvres qui se nourrissent les unes des autres pour créer un vaste chantier symbolique. L'échafaudage d'entrelacs de bois, ponctué de touches dorées rappelant les contours du continent africain, témoigne de l'appartenance de Darsi au Maroc tout en faisant référence à son processus créatif.


Hassan Darsi, Ardoise III, 2023, pastel tendre blanc sur dibond, 150 cm.


« Les Ardoises », par exemple, présentent un motif d'échafaudage en trait blanc sur fond noir, évoquant une fragilité apparente accentuée par la douceur évanescente du dessin au pastel. Ces tableaux noirs, semblables à des dessins à la craie, révèlent une réminiscence des souvenirs d'école de l'artiste, tout en évoquant la transmission des savoirs qui façonne notre avenir. La mise en abyme géométrique contraint le regard dans un dédale de perspective infinie, illustrant symboliquement la complexité de notre monde et la nécessité de le comprendre dans toute sa diversité.


Trois oeuvres de Hassan Darsi.


Enfin, l'œuvre de Darsi se caractérise par une volonté constante de transgresser les conventions de l'art traditionnel, en expérimentant avec une variété de médiums et de techniques. Cette démarche artistique audacieuse et dérangeante cherche à remettre en question les normes établies et à susciter une réaction émotionnelle chez le spectateur, invitant ainsi à une réflexion profonde sur notre rapport au monde et à notre responsabilité collective dans la création d'un avenir plus juste et plus équitable.


L’exposition « Autrement dit » offre un regard profond et nuancé sur l'œuvre de Hassan Darsi, révélant un artiste engagé, visionnaire et profondément humaniste.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite