Abonnez-vous !

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
L'agenda
Expo
01.10 31.03.2022
Expo 2020 Dubaï : Le Pavillon Maroc à l’honneur
L’Exposition Universelle de Dubaï 2020 se tiendra du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022 sur le thème « Connecter les esprits, Construire le futur ». Le Maroc sera présent à ce rendez-vous pour partager sa vision ambitieuse d’un avenir durable et apporter sa contribution aux efforts et à la collaboration mondiale pour une relance économique post-Covid. Le thème du Pavillon Maroc « Héritages pour l’avenir – depuis des origines inspirantes… vers un progrès durable » invitera les visiteurs à découvrir le Maroc, son histoire, son identité, ses réalisations tangibles et sa vision du futur. Déclaré Legacy Pavilion, le Pavillon Maroc perdurera après l’Exposition au sein du District 2020 de Dubaï, un nouvel ensemble urbain appelé à devenir un centre mondial connecté, dédié à la prochaine génération d’innovateurs. Le Pavillon Maroc étant un village vertical en terre qui offre une vue sur l’ensemble de l’événement depuis son toit. Il propose un riche programme de contenus participatifs sur les réseaux sociaux. D’une superficie intérieure de 3 500 m2, celui-ci proposera une expérience surprenante à la fois informative, immersive et participative. La visite, pensée comme une déambulation autour d’un patio central, donnera accès à 13 salles sur 7 étages, présentant chacune un univers unique : une expérience scénographique à portée didactique, une expérience artistique à vocation inspirante . Le pavillon hébergera également une salle de conférences, un espace B2B, un espace VIP, un restaurant gastronomique, un street food, une tisanerie et une boutique. Le Maroc, pendant les six mois de son exposition, proposera une programmation culturelle et artistique qui inclura expositions, performances, spectacles, concerts, animations, défilés, valorisant la diversité culturelle de toutes les régions du Royaume. Des temps forts sont prévus, avec comme point d’orgue le National Day du Maroc, le 26 décembre 2021, date à laquelle le pays sera mis à l’honneur.
Lieu - Dubaï
27.12.2021 à 11 H 14 • Mis à jour le 27.12.2021 à 11 H 16
Par

Art Comptoir des Mines de Marrakech : « l’œuvre révélée » de Mohammed Kacimi à l’honneur

L’oeuvre de Mohamed Kacimi sera exposée du 28 décembre au 9 février prochain au Comptoir des Mines de Marrakech. Le centre d’art contemporain souhaite transmettre « la force des idées » du peintre marocain

Avoir déjà exposé les oeuvres de Mohammed Kacimi en décembre 2017 avec l’exposition « Un parfum de liberté », le Comptoir des Mines Galerie de Marrakech revisitera du 28 décembre au 9 février prochain une autre période du peintre marocain, décédé le 27 octobre 2003 à Rabat.


« Le Comptoir des Mines Galerie revisite aujourd’hui une période charnière de l’artiste Mohammed Kacimi couvrant de 1979 à 1995, durant laquelle il fera évoluer ses recherches en marge de la scène artistique nationale », peut-on lire sur un communiqué relayé par la galerie d’art.


Intitulée « L’œuvre révélée », l’exposition proposera de découvrir des œuvres inédites du peintre « dans un parcours composé de trois séquences historiques : La fin d’une idéologie collective portée par le mouvement de Casablanca (1979-1982), Des océanides à Traversées (1982-1988), et Vers une universalité (1998-1995) », détaille la même source.


Sheherazade et la Guerre. Crédit : Comptoir des Mines de Marrakech


L’exposition, qui a nécessité « un travail de plusieurs années », a été construite à partir de photographies d’archives et avec l’accord des deux héritières de l’artiste. Elle souhaite transmettre au public marocain « la force des idées » et les « multiples engagements » de Mohammed Kacimi.


Né en 1942 à Meknès, Mohammed Kacimi découvre la peinture en fréquentant l’atelier de Jacqueline Brodskis, et devient très vite une figure importante des arts plastiques au Maroc. Artiste autodidacte, Kacimi a puisé son inspiration de ses voyages et de ses multiples apprentissages : en Europe, en Afrique, ou auprès des peintres de la première génération postindépendance.


Océanides. Crédit : Comptoir des Mines de Marrakech


Salué en Europe et dans les pays arabes, plusieurs magazines francophones l’ont souvent mis à l’honneur : La Revue noire lui a consacré un numéro spécial, tandis que Le Monde Diplomatique faisait régulièrement paraître des reproductions de ses peintures à la première page. En 2000, il reçoit le Grand Prix du Mérite du roi du Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite