Abonnez-vous !
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.10.2022 à 09 H 57 • Mis à jour le 19.10.2022 à 09 H 58 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

Festival FIFM: 23 films présentés par le programme « Ateliers de l’Atlas »

Le programme « Ateliers de l’Atlas », prévu du 14 au 17 novembre prochains, et organisé dans le cadre du Festival international du film de Marrakech (FIFM), présente les 23 projets marocains, arabes et africains, dont neuf du Royaume, en lice pour des prix financiers. Les détails

En marge du Festival International du Film de Marrakech, les Ateliers de l’Atlas revient pour une 5èmeédition qui se tiendra du 14 au 17 novembre prochains.


Les Ateliers de l’Atlas est un ensemble d’ateliers de développement et de post-production réservés aux cinéastes arabes et africains. Ils ouvrent ainsi un espace de réflexion à travers une série de tables rondes et de discussions qui permettent à des professionnels du cinéma et de l'audiovisuel de partager leurs expériences et explorer des sujets contemporains.


Cette année, 16 projets en développement et six films en post-production issus de 11 pays, sont sélectionnés parmi 240 candidatures reçues du continent africain et du monde arabe.


Parmi ces projets, Behind the palm trees de Meryem Benm’Barek, réalisatrice marocaine primée au Festival de Cannes avec son premier long métrage Sofia, et La mer au loin de Said Hamich Benlarbi, dont le court métrage multi-primé Le Départ a été nommé aux Césars, sont les deux films marocains en lice dans la catégorie Projets en développement,


Dans la catégorie Regard sur l’Atlas (projets marocains en développement), cinq projets sont en lice, dont le documentaire de Asmae El Moudir, Le soleil des autres et le premier film de Younes Bouab, Ali.


L'écrivain et cinéaste marocain Abdellah Taïa, participe cette année avec son deuxième film Cabo Negro, dans la catégorie Films en tournage ou en post-production ». Quant aux palestiniens Karam Ali &  Casey Asprooth-Jackson présenteront un documentaire du nom de Chopped.


Par ailleurs, le cinéaste marocain Faouzi Bensaïdi dévoilera des extraits de son nouveau film Déserts à des directeurs de festivals, dans le cadre de l’Atlas Film Showcase.


Les 23 projets et films sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement par des consultants en scénario, production, distribution, montage et musique avant de participer au marché de coproduction réunissant près de 250 professionnels internationaux accrédités. Des jurys décerneront des prix financiers d’un montant global de 106 000 euros en numéraire, dont le Prix ArteKino, fait-on savoir.


Au programme cette année, deux tables rondes avec un focus sur l’écriture de scénario, en retraçant le parcours de cinéastes et scénaristes confirmés, puis un panel réunissant plusieurs distributeurs clés du monde arabe.


Par ailleurs, des professionnels partageront leur expérience sur les questions du son, du casting, des archives et de la production dans le cadre de l’espace de travail Atlas Station.


Fidèle à sa mission d’accompagnement de jeunes cinéastes marocains, arabes et africains,  la 19ème édition du Festival International du Film de Marrakech présentera sept films, dont cinq marocains, soutenus précédemment par les Ateliers de l’Atlas au stade du développement et/ou de la post-production :


Les Damnés ne pleurent pas de Fyzal Boulifa (Maroc), Reines de Yasmine Benkiran (Maroc), Fragments from Heaven de Adnane Baraka (Maroc), Abdelinho de Hicham Ayouch (Maroc), Poissons rouges de Abdeslam Kelai (Maroc), Ashkal de Youssef Chebbi (Tunisie) et Sous les figues de Erige Sehiri (Tunisie).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite