Abonnez-vous !
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.04.2017 à 04 H 36 • Mis à jour le 02.04.2017 à 04 H 37
Par et

Disparition James Rosenquist, pionnier du Pop Art, disparaît à 83 ans

L'artiste a aidé à définir le Pop Art dans son apogée au cours des années 1960 avec ses collages peints d'images commerciales audacieuses, est mort vendredi 31 mars à New York

James Rosenquist, un des pionniers du pop art exposé notamment au musée Guggenheim ou au MoMa, est mort vendredi 31 mars à New York. Selon sa femme, il a succombé à 83 ans à une longue maladie.


Né dans le Dakota du Nord, ce fils d’une peintre amateur s’était installé à New York à l’âge de 22 ans. Il avait commencé par peindre des panneaux publicitaires sur Times Square avant de définir dans les années 60 le genre du pop art en compagnie d’artistes comme Andy Warhol ou Roy Lichtenstein.



No logo pas comme Warhol

Portrait réarrangé de célébrités, mise en scène de biens de consommation, couleurs vives, M. Rosenquist était notamment l’auteur de President elect, une oeuvre montrant le visage de John Fitzgerald Kennedy aux côtés d’une Chevrolet jaune et d’une part de gâteau. Le portrait de JFK était issu de sa campagne présidentielle.


President elect, James Rosenquist, 1960-1


Lors d’une interview au Smithsonian magazine en 2007, l’artiste avait souhaité se démarquer de Warhol qui travaillait avec des marques quand lui préférait peindre des images génériques.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite