S'abonner
Se connecter
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.12.2015 à 20 H 38 • Mis à jour le 20.04.2021 à 14 H 18 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Parution La gay-list artistique et intellectuelle de Dominique Fernandez

Dans un ouvrage aussi érudit que touffu, l'Académicien explore les rapports étroits avérés entre l'homosexualité, la pensée et l'art à travers l'histoire.

Quel est le point commun entre des génies de l'art et/ou de la pensée aussi différents -- en termes de temps et d'espace -- que Platon, Sophocle, Léonard de Vinci, Raphaël, Boticelli, le Caravage, Shakespeare, Byron, Virginia Woolf, Henry James, Oscar Wilde, Proust, Thomas Mann, Cocteau, Jean Genet, Aragon, Francis Bacon, Andy Warhol, Visconti, Truman Capote, Roland Barthes, Michel Foucault, etc., etc. -- la liste étant proprement infinie ? Une homosexualité et un génie, tous deux historiquement avérés.


Dominique Fernandez, de l'Académie française, prix Médicis 1974 pour les Mystères de Naples et prix Goncourt 1982 pour Dans la main de l'ange.


Amants d'Apollon, l'homosexualité dans la culture, de Dominique Fernandez, est un ouvrage d'une érudition ébouriffante. Son propos n'est, évidemment, pas de "outer" les uns et les autres sur une orientation sexuelle qui reste -- quoi qu'on en dise -- problématique, en Occident même. Non, sa reflexion porte plus sur l'influence de ladite orientation sur le corpus intellectuel et artistique constitutif, structurant, du patrimoine culturel occidental -- aujourd'hui, par extension, universel.


Amants d'Apollon, de Dominique Fernandez, éditions Grasset, 2015.


Le bouquin fait 650 pages. Il est ardu. Dans son souci pédagogique, Fernandez s'y répète plus que nécessaire. Mais il est passionnant. On y apprend une multitude de choses. L'auteur nous livre des clés de lectures nouvelles. C'est un livre essentiel.


Qu'est ce qui fait que, statistiquement parlant, l'Humanité compte autant d'homosexuels parmi les génies qu'elle a produite ? A cette question aussi dérangeante, déstabilisante, l'Académicien se garde bien de répondre. Il s'en tient aux faits.


Evidemment, Fernandez n'a appliqué sa recherche que sur la sphère culturelle occidentale, à une exception près, celle du Japonais Mishima.


Question : à quand une histoire de l'homosexualité dans l'art et la pensée arabo-musulmane ? D'Abou Nawas à Abdelhalim Hafez, il y a du boulot...

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite