S'abonner
Se connecter
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.03.2017 à 17 H 04 • Mis à jour le 05.03.2017 à 18 H 33 • Temps de lecture : 6 minutes
Par

Architecture La spectaculaire Université Mohammed VI signée Ricardo Boffil

Inaugurée en janvier 2017, l’Université Polytechnique Mohammed VI de Benguerir commandée par le groupe OCP, est un joyau architectural conçu par le célèbre architecte catalan Ricardo Boffil en collaboration avec le Marocain Elie Mouyal. Portfolio

L’Université Mohammed VI Polytechnique, « un hub de recherche, de formation de haut niveau et d’innovation qui se veut une véritable tête de pont entre le Maroc, l’Afrique et le monde » est l'oeuvre de l'architecte catalan Ricardo Bofill en collaboration avec le Marocain Elie Mouyal. Le duo avait notamment travaillé sur la réalisation du Twin Center de Casablanca.



Suite à un concours international, le groupe OCP, leader mondial de l'extraction et de la transformation des phosphates, a commandé en 2011 la conception du campus de l'Université Polytechnique Mohammed VI au cabinet RBTA.



Le Campus de l'Université Polytechnique Mohammed VI, qui s'étend sur environ 55 hectares, marque l'ambition de la Ville Verte de Mohammed VI, un développement durable à Benguerir, située à mi-chemin de Casablanca et Marrakech.



Etablissement de classe mondiale, la nouvelle université constitue le socle central de la ville verte Mohammed VI de Benguerir, première Cité du genre sur le continent africain.



Placée au centre d’un écosystème de pôles d’excellence créateurs de synergies, l’université ambitionne, à travers des programmes de recherches ciblés (Eau, Agriculture et Environnement, Ressources naturelles et sécurité alimentaire, Biotechnologie &   Biomédical engineering, Architecture, urbanisme et aménagement du territoire, Génie industriel et chimique, et Energies renouvelables), d’apporter des réponses aux principaux défis et enjeux auxquels est confronté le continent africain, tels que la sécurité alimentaire, le développement économique, l’industrialisation durable et la politique publique.



La limite de hauteur fixée à 21 mètres a demandé une composition rationnelle et compacte. Cet établissement, qui adopte un modèle d’enseignement et de recherche entièrement tourné vers l’innovation et l’expérimentation, abrite un ensemble de structures et de dépendances, notamment une École de management industriel, un Centre de recherche, un Centre de congrès, des résidences universitaires, un complexe sportif, le tout conçu selon une architecture moderne conforme aux concepts de durabilité et d’économie d’énergie et proposant toutes les commodités nécessaires aux étudiants.



Le plan directeur géométriquement proposé par RBTA est défini par des rues étroites, des carrés et un axe central. Le programme favorise la circulation des piétons, tandis que les cours, les jardins et les rues semi-couvertes rassemblent des étudiants et des enseignants, favorisant ainsi les échanges intellectuels et sociaux et renforçant le sens de la communauté.



Avec les agglomérations résidentielles et les installations des deux côtés, la zone piétonne centrale est l'épine dorsale du projet. Cette artère principale rassemble les activités quotidiennes à la fois pour les enseignants et les étudiants.



Ce réseau urbain régulier offre une souplesse de développement et peut facilement évoluer pour assurer l'expansion de l'ensemble du programme fonctionnel.



La première phase de développement se trouve face à l'avenue Mohammed VI. Le reste du programme se développe de manière progressive le long de l'axe piétonnier, en direction de la zone verte.



La phase 1 se divise en deux parties qui comprennent les installations suivantes : Partie 1A : École de gestion industrielle (EMINES), installations résidentielles pour étudiants, installations sportives et aire de stationnement.



Partie 1B : Centre de recherche sur les mines et la géologie, Centre des congrès, immeuble de bureaux pour l'OCP, restaurant et club house, deux complexes résidentiels pour 325 étudiants, installations sportives et aire de stationnement.



Le reste du campus comprend cinq centres de recherche et le centre d'apprentissage, situés des deux côtés de l'axe piétonnier au centre du campus. Les centres de recherche sont regroupés dans la même zone pour encourager les synergies et l'échange d'informations. Il dispose également de sites d’expérimentation, ouverts à la communauté scientifique, et permettant aux étudiants chercheurs des universités partenaires de tester des solutions à l’échelle réelle dans des domaines clés.



D'autres installations le long de l'axe : un restaurant, un espace dédié aux enseignants, le centre étudiant et le centre médical, et des installations d'enseignement réparties autour d'une place à l'extrémité sud du campus  un hôtel et le siège régional de l'OCP face à l'extension verte  les clusters résidentiels sur le périmètre du campus  parking supplémentaire et espaces verts.



Le système privilégie les transports verts le long de deux routes parallèles à l'axe piétonnier, tandis que l'utilisation privée des voitures n'est autorisée que dans l'avenue périphérique Mohammed VI, l'avenue A et l'avenue B, avec accès aux parkings.



Le design urbain et le style architectural des villes marocaines, et notamment les villes de la zone de Benguerir, sont le projet source d'inspiration réelle.



La richesse de la tradition architecturale des villes marocaines comme Fez, Meknès, Rabat et Marrakech et le ksour de l'Atlas du Sud révèlent leur histoire, leur culture et les capacités locales à s'adapter à des conditions climatiques spécifiques.



Le programme du campus de l'Université polytechnique Mohammed VI à Benguerir combine un respect réel pour le génie des lieux avec des objectifs de performance environnementale.



S’inscrivant dans l’esprit Smart City de la Ville Verte, le bâtiment d’enseignement de l’Université Mohammed VI Polytechnique s’est vu décerner le label international Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), faisant de lui le premier projet bénéficiant de cette certification au Maroc. Le projet a reçu la certification « LEED NC » et « Campus LEED » pour le Masterplan.



Cette université de nouvelle génération repose sur cinq principes fondateurs, à savoir : recherche appliquée, innovation et entrepreneuriat, réponse aux enjeux de développement socio-économique du continent africain, adoption d’une approche partenariale, ouverture sur le monde avec un ancrage national, mérite et équité sociale.



Fondé il y a 50 ans, le Ricardo Bofill Taller de Arquitectura (RBTA) reste à l’avant-garde du design urbain et des professions architecturales. Le siège d’El Taller est situé dans une usine de ciment reconvertie, appelée La Fabrica. Son équipe est formée de talents variés provenant de plus de 20 pays, allant d’architectes et d’urbanistes à des graphistes et des économistes. Avec plus de 1000 projets dans 40 pays, cette équipe pluridisciplinaire et globale applique une sensibilité culturelle à chacun de ses projets, que ce soit de l’architecture, de l’urbanisme ou du design.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite