Abonnez-vous !

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
L'agenda
Festival
12.10 14.10.2018
Moga is back à Essaouira
 Le festival des musiques et cultures électroniques, Moga Festival revient à Essaouira pour une nouvelle édition les 12, 13 et 14 octobre 2018. Moga Festival investira la pittoresque cité d'Essaouira, décors d'Astapor dit la « Ville Rouge », lieu de tournage de la célèbre série Game of Thrones. Durant trois jours, les amateurs de bons sons seront conviés pour un voyage inédit dans l'ancienne Mogador. Un rendez-vous autour des cultures électroniques, rythmé par des moments intenses de musiques, d'échanges et de communion. Ville de culture et de métissage, inscrite au Patrimoine de l'UNESCO, la légendaire Essaouira envoûte les voyageurs et inspire les artistes. Riche d'un passé chargé d'histoires, cette ancienne cité portugaise devenue pacifiste "hippie" dans les années 60, livre une atmosphère envoûtante. Avec son cachet architectural et civilisationnel la cité des Alizés résonne par-delà ses frontières. Moga Festival s'inspire ainsi de cet héritage d'influences pour créer un trait d'union entre tradition et cultures électroniques. En 2016, Moga Festival avait rassemblé plus de 5000 festivaliers autour de concerts exceptionnels des artistes internationaux tels que Ron Morelli, DJ Tennis, Terekke, YokoO, Mind Against, Magda, Lee Burridge, ou SIS. Nous nous souvenons encore des djs Amê et dOP qui, en collaboration avec le Maâlem Hassan Boussou, avaient offert une performance inédite donnant lieu à un concert exclusif, à la fois hypnotique et surprenant ! Pour son édition 2018, Moga Festival investira plusieurs lieux culturels, historiques, et incontournables d'Essaouira en présentant l'avant-garde de la scène internationale et des scènes marocaines, maghrébines et africaines pour des après-midi et soirées concerts. Une première partie de la programmation est dévoilée avec 23 artistes confirmés :Acid Pauli [Ger], Achil [Ma], Agoria [Fra], Amine Dhobb [Ma], Audiofly [Es], Hisham [Ma], Jan Blomqvist [Ger], Jilaa [Ma], John Acquaviva [Ca], Kate Zubok [Ukr], Lady Goule [Ma], Maher Daniel [Ca], M.A.O.U. [Ma], Marymoon [Ru], Mr ID (Ma), Nico Stojan [Ger], Nitin [Ca], Oceanvs Orientalis (live) [Tur], Rechulski [USA], Rossko [UK], Seb Zito [UK], Stavroz (live) [Bel], Viken Arman (live) [Fra]... De nombreux autres artistes seront annoncés prochainement !
Lieu - Essaouira
08.11.2016 à 16 H 31 • Mis à jour le 08.11.2016 à 16 H 31
Par

Design Le Groupe Holmarcom expose l’éco-design marocain à la COP22

Le Groupe Holmarcom expose les créations de 17 designers au sein de son stand situé dans la Zone Verte du village de la COP22, espace « Innovation et Solution », du 7 au 18 novembre 2016. Une exposition originale invitant à la réflexion sur le lien entre création, écologie et environnement. Un stand éco-conscient imaginé par le designer marocain Younes Duret

Cette exposition met en avant les travaux d’artistes et designers marocains qui ont mis la conscience environnementale au cœur de leur travail, via des œuvres novatrices invitant à la réflexion et réalisées selon des techniques respectueuses de la planète et avec des matériaux écologiques.


Le visiteur pourra apprécier les œuvres de Salima Abdel Wahab, Kanza Ben Cherif, Kenza Bennani, Réda Bouamrani, Samir Chaoui, Sophia Chraibi Giorgi, Khalid Darnaoud, Younes Duret, Khalid El Bastrioui, Hicham El Madi, le duo Taha El Qortbi &  Ayoub Ariba, Mouna Fassi Fihri, Saida Kadiri, Wafaa Kiran, Hicham Lahlou, Marie et Morgane Lloret et Soufiane Tiglyene.



Les créations sont sublimées dans une galerie éphémère de plus de 100 m² réalisée par Younes Duret, véritable installation artistique respectant les notions d’éco-conscience et d’éco-responsabilité, créée spécialement pour l’événement de la COP22. Conçu tel un écrin aux formes organiques et fabriqué entièrement avec des matériaux écologiques, cet espace a été pensé de manière à utiliser un minimum de matières. Les cloisons, 100 % éco-conscientes, ont été fabriquées à partir de bois usagé provenant des chantiers de Marrakech, selon un système d’assemblage intelligent et sont ornées d’un motif d’inspiration islamique imaginé par le designer.


« Convaincu que l’entreprise a une responsabilité sociétale à assumer, le Groupe Holmarcom a développé une politique de RSE active et structurée sous la forme de partenariats durables avec des acteurs engagés dans la protection de l’environnement et le développement humain », note un communiqué de la holding multimétiers.



Le soutien porté à l’artisanat marocain depuis 2015 est l’aboutissement de cette démarche qui s’est concrétisée par le lancement de la Galerie H à Casablanca, espace de création dédié à la rencontre entre artisanat et design.



« La préservation de notre culture millénaire, de ses formes, matériaux et savoir faire, associés aux techniques du design contemporain et éco-responsable permettent de la projeter vers l’avenir… » a déclaré Mohamed Hassan Bensalah, président du Groupe Holmarcom (…) Permettre à notre art et à notre imaginaire marocain de s’exporter vers l’international constitue pour nous une authentique démarche économique, sociale et culturelle ».


Au lendemain de la COP22, la Galerie H poursuit ses activités avec une quatrième exposition qui mettra aux devants de la scène quatre nouveaux créateurs autour du thème « Artisanat &  Design Eco-responsable ».