S'abonner
Se connecter
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.11.2017 à 23 H 36 • Mis à jour le 28.11.2017 à 09 H 02 • Temps de lecture : 7 minutes
Par

Festival Le Morocco Solar Festival bat son record d’affluence

À sa quatrième édition cette année, Le Morocco Solar Festival, rendez-vous annuel des énergies renouvelables à Ouarzazate, a attiré plus de 15000 personnes du 10 au 12 novembre. Les Ouarzazis ont démontré leur attachement à ce rendez-vous annuel dédié à l’astre solaire. Dans le sillage de la centrale Noor, le Morocco Solar Festival a pour conviction : l’Or est dans le Ciel !

Cette année, Le Morocco Solar Festival a connu une affluence record avec près de 5000 visiteurs au Village Solaire et plus de 10 000 spectateurs au concert d’exception de Saida Charaf et ses musiciens. Organisé comme chaque année à Ouarzazate, porte du désert, ce rendez-vous incontournable des énergies renouvelables a réuni petits et grands du 10 au 12 novembre avec le soutien fidèle de Masen, sponsor d’honneur du festival.


Des exposants venus du Maroc et d’ailleurs, des enfants de la région et des bénévoles et des organisateurs ont fait la réussite de cette quatrième édition des énergies renouvelables, désormais incontournable. Avec le soutien fidèle de Masen, sponsor d’honneur du festival.


En ouverture de cette quatrième édition, la directrice du conservatoire des ocres et des couleurs – Ôkhra, Barbara Blin-Barrois, a donné une conférence sur la lumière et les couleurs à la Faculté polydisciplinaire de Ouarzazate.


(D) Barbara Blin-Barrois, directrice du conservatoire des ocres et des couleurs – Ôkhra, (G)Mehdi Alaoui Mdaghri, co-fondateur du Morocco Solar Festival et fondateur du Forum de la Mer


En plein cœur de Ouarzazate, une trentaine de stands étaient dressés au Village Solaire, dans le Jardin du 9-Juillet. Le parc était orné pour l’occasion de décorations de recyclage hautes en couleurs.


Des fleurs de tournesol, des moulins à vent, des boules de strass faites avec des disques laser usés égayent le jardin. © MOHAMED DRISSI KAMILI


À l'entrée, un moulin à vent fabriqué en carton recyclé et des bouts de CD concassés collés dessus pour donner de la brillance . En arrière plan le premier partenaire de l'événement Masen. © MOHAMED DRISSI KAMILI


Grâce aux exposants, les visiteurs ont notamment pu découvrir des technologies vertes (vélo solaire, voiture électrique, filtration d’eau…), l’agroécologie, le recyclage artistique mais aussi la présentation des grands projets du Maroc de demain.


Des enfants en initiation à bord d'une voiture électrique. MOHAMED DRISSI KAMILI


Youssef El Haouass, présente sa création à un visiteur en lui faisant faire à tour à bord de sa bicyclette. L'homme âgée de 49 ans, est innovateur et développeur dans le domaine des machines à propulsion humaines et solaires. Ce Tangérois, diplômé en 1990 de l’institut universitaire de technologie d’Avray, a entrepris un projet audacieux. Il compte parcourir le monde sur la selle d’un vélo à trois roues, qu'il a conçu lui même, avec son compagnon Mohamed Said Jebari, un jeune athlète basketteur à mobilité réduite. MOHAMED DRISSI KAMILI


Porte monnaies, montres et chaussures fabriqués en peau de poisson recyclée et transformée en cuir. Cuimer, créé en 2015, est un projet ingénieux de cinq jeunes étudiantes de casablanca. MOHAMED DRISSI KAMILI


Amina utilise des sacs plastique qu'elle transforme en fil à coudre, qui lui sert à tisser des sacs, des porte-monnaies ou des tapis très colorés et très design. MOHAMED DRISSI KAMILI


Des fonds de bouteilles en plastique peintes en rouge, les bouchons en vert utilisés pour réaliser le drapeau du Maroc. MOHAMED DRISSI KAMILI


Dans une ambiance festive, les plus jeunes ont aussi pu s’initier au théâtre, construire des robots Lego ou encore écouter les contes captivants de Hafida Hamoud. La conteuse a, aussi, régalé de ses histoires les enfants du collège de Ghessate et ceux du service pédiatrique de l’hôpital de Ouarzazate.


Les enfants de la région ont eu leur dose en activités. Des ateliers collaboratifs, des actions de sensibilisation, des animations ont fait la réussite de ce festival. EGANEO


Affluence record. Près de 5000 visiteurs au Village Solaire


Entrée du Jardin du 9 Juillet, lieu de l'événement. Les visiteurs sont arrivés en masse. MOHAMED DRISSI KAMILI


Les Lions qualifiés…Euphorie des Ouarzazis et des participants MSF4

Après le match Côte d'Ivoire Vs Maroc. Les lions sont qualifiés et les ouarzazis déchaînés. MOHAMED DRISSI KAMILI


Le boulevard principale était bondé, les ouarzazis ont sorti les drapeaux. L'euphorie totale. MOHAMED DRISSI KAMILI


Après le match Côte d'Ivoire Vs Maroc. Russie 2018. MOHAMED DRISSI KAMILI


Ambiance de feu grâce aux Lions de l’Atlas

C'était l'occasion aussi de fêter la victoire des lions de l'atlas qualifiés pour la coupe du monde et du Wydad champion d'Afrique. Le drapeau du Maroc et l'étendard du Wydad étaient brandis MOHAMED DRISSI KAMILI


Après le match Côte d'Ivoire Vs Maroc. MOHAMED DRISSI KAMILI


Gàd Mohamed Serrouti, Mehdi Alaoui Mdaghri, D9ay9i et Moulay Hmed Chbihi Pendant le match Côte d'Ivoire Vs Maroc. MOHAMED DRISSI KAMILI


Le festival s’est terminé dimanche soir avec le concert de Saida Charaf et ses musiciens sur la Scène du Soleil, installée devant la Kasbah de Taourirt, symbole de Ouarzazate.

Arrivée de la diva sahraouie

Saida Charaf arrive à la Kasbah de Taourirt. MOHAMED DRISSI KAMILI


Saida Charaf reçu par l'équipe du Morocco Solar Festival Saida Charaf et une partie de l'équipe Eganeo ( g à d) Amirah Salih, Oumama Maaroufi, Saida Charaf, Mehdi Alaoui Mdaghri et Mehdi. MOHAMED DRISSI KAMILI


Saida Charaf en extase. MOHAMED DRISSI KAMILI


À la Kasbah de Taourirt, la Diva sahraouie Saida Charaf et ses musiciens ont clôturé en beauté cette quatrième édition du Morocco Solar Festival. MOHAMED DRISSI KAMILI

Concert exceptionnel… Allah ya Moulana, Laayoun Ayniaa ont déchaîné une foule enthousiaste

Ouarzazate.Kasbah de Taourirt. Saida Charaf et ses musiciens ont déchaîné le public ouarzazi. MOHAMED DRISSI KAMILI

Plus de 10 000 spectateurs

La place était entièrement couverte. MOHAMED DRISSI KAMILI


Le batteur a été démit de ses fonctions quelques minutes, Saida Charaf prends les baguettes. MOHAMED DRISSI KAMILI


La chanteuse sahraouie a fait danser les Ouarzazis, venus en masse, galvanisés par la qualification samedi des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde 2018.




Ouarzate. Visite de NOOR. MOHAMED DRISSI KAMILI / LEDESK

Grâce à l’inauguration du complexe solaire intégré Noor piloté par Masen, Ouarzazate est devenue un acteur mondial majeur de la production d’énergie solaire et alternative. Depuis sa création en 2014, le Morocco Solar Festival s’inscrit dans le sillage de ce projet d’envergure mondiale afin de faire rayonner cette conviction : l’Or est dans le Ciel. Entièrement gratuit, il est dédié à l’astre solaire et au développement durable des zones désertiques.


Né de la rencontre entre Patrick Bauer (créateur du Marathon des sables) et Mehdi Alaoui Mdaghri (fondateur du Forum de la Mer), le Morocco Solar Festival a été depuis sa création fortement soutenu par Masen, sponsor d’honneur. Les deux hommes ont souhaité partager leur amour du désert et leur engagement pour l’environnement à travers une grande fête conviviale, généreuse et créative célébrant le Soleil.


À côté de Masen, des partenaires de premier plan soutiennent le Morocco Solar Festival : le développeur d’énergie renouvelable Acwa Power, l’Office national marocain du tourisme, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable. En se rendant si nombreux aux événements du festival, les Ouarzazis ont démontré leur attachement à cette aventure désormais indissociable de leur ville.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite