Abonnez-vous !

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
L'agenda
Expo
01.10 31.03.2022
Expo 2020 Dubaï : Le Pavillon Maroc à l’honneur
L’Exposition Universelle de Dubaï 2020 se tiendra du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022 sur le thème « Connecter les esprits, Construire le futur ». Le Maroc sera présent à ce rendez-vous pour partager sa vision ambitieuse d’un avenir durable et apporter sa contribution aux efforts et à la collaboration mondiale pour une relance économique post-Covid. Le thème du Pavillon Maroc « Héritages pour l’avenir – depuis des origines inspirantes… vers un progrès durable » invitera les visiteurs à découvrir le Maroc, son histoire, son identité, ses réalisations tangibles et sa vision du futur. Déclaré Legacy Pavilion, le Pavillon Maroc perdurera après l’Exposition au sein du District 2020 de Dubaï, un nouvel ensemble urbain appelé à devenir un centre mondial connecté, dédié à la prochaine génération d’innovateurs. Le Pavillon Maroc étant un village vertical en terre qui offre une vue sur l’ensemble de l’événement depuis son toit. Il propose un riche programme de contenus participatifs sur les réseaux sociaux. D’une superficie intérieure de 3 500 m2, celui-ci proposera une expérience surprenante à la fois informative, immersive et participative. La visite, pensée comme une déambulation autour d’un patio central, donnera accès à 13 salles sur 7 étages, présentant chacune un univers unique : une expérience scénographique à portée didactique, une expérience artistique à vocation inspirante . Le pavillon hébergera également une salle de conférences, un espace B2B, un espace VIP, un restaurant gastronomique, un street food, une tisanerie et une boutique. Le Maroc, pendant les six mois de son exposition, proposera une programmation culturelle et artistique qui inclura expositions, performances, spectacles, concerts, animations, défilés, valorisant la diversité culturelle de toutes les régions du Royaume. Des temps forts sont prévus, avec comme point d’orgue le National Day du Maroc, le 26 décembre 2021, date à laquelle le pays sera mis à l’honneur.
Lieu - Dubaï
17.02.2018 à 19 H 25 • Mis à jour le 17.02.2018 à 20 H 26
Par

Auctions Une relique achetée 600 DH à Chefchaouen, en vente à 30 000 € en Irlande

Un touriste irlandais qui avait acheté en 2006 une figurine chinoise chez un antiquaire marocain pour l'équivalent de 60 euros a découvert que son souvenir de vacances est une pièce de corne de rhinocéros datant de 25 000 ans et valant des dizaines de milliers d'euros

« Le menuisier indépendant, qui souhaite rester anonyme, a visité Chefchaouen, en 2006, et avait à cette occasion acquis la figurine sculptée haute de 6 pouces dans un magasin d’antiquités qui propose des objets islamiques et romains », rapporte The Irish Times . L’homme, qui collectionne des antiquités « comme passe-temps », a dit qu’il avait été séduit par la pièce parce qu’elle avait l’air chinoise. Il a indiqué l’avoir achetée pour 600 dirhams.


Il a ramené sa trouvaille en Irlande pour la faire expertiser. Il croyait que celle-ci était en bois peint avec de la laque et qu’elle représentait l’empereur chinois Yongle. Il avait l’intuition qu’elle pouvait dater du 15ème.



Il a alors contacté une société spécialisée en Angleterre et s’est rendu à Oxford où il a payé 600 euros pour un test de datation au radiocarbone qui permet aux scientifiques d’évaluer l’âge et la composition des matériaux.


Les résultats ont montré que la pièce, datant de près de 25 000 ans, n’était en fait pas sculptée dans le bois, mais qu’elle était en corne de rhinocéros laineux, une espèce de mammifère disparue il y a 10 000 ans qui a prospéré pendant la période glaciaire en Asie.


La relique taillée dans la corne d'un rhinocéros laineux de l'âge de glace vaut près de 30 000 euros. Mealy's Auctioneers


« Il est fort probable que la corne de 25 000 ans ait été retrouvée dans la Chine du XVe siècle et gravée pour représenter l’empereur à l’époque, mais la façon dont elle a voyagé jusqu’au Maroc reste un mystère », écrit Africa Times.


La maison de ventes d’antiquités irlandaise Mealy’s Fine Arts estime la valeur de la relique à 30 000 euros et l’a propose aux enchères publiques le 6 mars prochain, d’après le Irish Post. Alors que le commerce de la corne de rhinocéros est illégal en Irlande, l’expert affirme que la pièce est « légale à vendre parce qu’elle provient d’une espèce disparue et non du rhinocéros protégé aujourd’hui ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite