Datadesk
Comprendre l’actualité par les données

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.06.2020 à 11 H 04 • Mis à jour le 15.06.2020 à 11 H 08

Levée progressive du confinement: Que représentent les zones 1 et 2 ?

La zone 2 (restrictive), où subsiste encore un nombre non négligeable de cas actifs de Covid-19, est constituée des régions économiques majeures situées pour la plupart sur l'axe Tanger-Casablanca. Celle-ci produit près de 60% du PIB national (base 2017) alors qu'elle emploie 40% des actifs occupés, selon les chiffres 2019



Le Maroc a opté le 11 juin 2020 pour une levée progressive du confinement selon deux zones 1 et 2. La première étant qualifiée de « zone verte » avec un large allègement des restrictions sanitaires, alors que la zone 2, dite « zone orange », garde encore des limitations plus contraignantes.


La zone 1 est composée des régions à faible nombre de cas actifs Covid-19 et correspond à un ensemble de villes de petite taille à l’intérieur du pays ainsi qu’aux régions à dominante rurale.


La zone 2, où subsiste encore un nombre non négligeable de cas actifs, est constituée des régions économiques majeures situées pour la plupart sur l’axe Tanger-Casablanca.


La zone 1, qualifiée de zone verte avec un large allègement des restrictions sanitaires visant à lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), représente pratiquement 60 % de la population du Maroc et compte 56 % des ménages, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).


Cette zone affiche une importante composante rurale, puisque son taux d’urbanisation est de 49,9 % contre 83,3 % au niveau de la zone 2, précise le HCP.


La forte urbanisation de la zone 2 se reflète aussi sur sa densité, relève la même source, ajoutant qu’avec 4 278 citadins au km², cette zone est 3,5 fois plus dense que la zone 1.


En termes de richesse, la zone 2 produit près de 60 % du PIB national (base 2017) alors qu’elle emploie 40 % des actifs occupés, selon les chiffres 2019.


Par secteur d’activité, 58 % de la population active de la zone 2 est employé dans les services et 19 % dans l’industrie. En revanche, un peu plus du tiers de la population active de la zone 1 est employé dans le secteur agricole.