En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.10.2016 à 19 H 14 • Mis à jour le 05.10.2016 à 19 H 22
Par

L’ex-boxeur Zakaria Moumni a été condamné aujourd’hui à verser 1 000 euros de dommages et intérêts pour diffamation à Mounir El Majidi. L’ancien sportif franco-marocain avait accusé le secrétaire particulier du roi Mohammed VI d’être le « commanditaire » des actes de tortures qu’il aurait subis en septembre 2010, comme il l’a toujours assuré. Pour le tribunal de grande instance de Paris, les éléments « précis et circonstanciés  » invoqués par Moumni, ne peuvent « constituer, en eux-mêmes, une base factuelle suffisante pour accuser Mounir El Majidi d’en avoir été l’instigateur  ». Pour rappel, le parquet de Paris avait classé sans suite en juillet dernier, la plainte pour « torture  » de l’ex-champion contre le chef de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), Abdelaltif Hammouchi. Une « affaire qui avait nourri une brouille diplomatique franco-marocaine », rappelle Ouest-France

Par
Revenir au direct