En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.07.2020 à 18 H 28 • Mis à jour le 14.07.2020 à 18 H 59
Par
Habous

5 000 mosquées rouvriront leurs portes aux fidèles demain 15 juillet

Ahmed Taoufiq a déclaré que 5 000 mosquées sur les 50 000 que compte le Maroc rouvriront, demain, leurs portes aux fidèles, lors d’une séance des questions orales à la Chambre des conseillers. « La liste de ces lieux de culte sera disponible sur le site du ministère des Affaires islamiques », a-t-il précisé en réponse à une question du groupe de l’Istiqlal.


Taoufiq a indiqué qu’il a été décidé que les mosquées rouvriront leurs portes aux fidèles progressivement sur l’ensemble du territoire national, réparties de façon proportionnelle à leur nombre dans chaque zone, pour accomplir les cinq prières mercredi à partir de la prière d’Addohr.

Il a précisé que cette réouverture va prendre en considération la situation épidémiologique à l’échelle locale ainsi que les exigences de contrôle sanitaire et la répartition des mosquées à rouvrir dans chaque préfecture et province.


Le ministre des Habous et des Affaires islamiques a rappelé les mesures de précaution que les fidèles sont tenus de respecter, en l’occurrence le port des masques et le respect de la distanciation de près de 1,5 m entre les personnes.


Il s’agit également d’éviter les rassemblements dans la mosquée avant et après la prière ainsi que les poignées de main et la congestion notamment à la sortie, précisait un communiqué diffusé le 7 juillet, en soulignant la nécessité de désinfecter les mains avec un gel (disponible à l’entrée de la mosquée), de mesurer la température (par une personne chargée à cet effet), de veiller à utiliser les tapis personnels et de garder fermées les dépendances sanitaires des mosquées.


Les mosquées demeureront fermées pour la prière du vendredi jusqu’à l’annonce, ultérieurement, de la date de la réouverture pour accomplir cette prière, précisait le ministère dans ce même communiqué.

Revenir au direct