logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.09.2022 à 23 H 04 • Mis à jour le 06.09.2022 à 23 H 04 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Cultes

A Assilah, la synagogue Kahal et le mikvé réhabilités

Synagogue

La cérémonie de la pré-inauguration de la synagogue Kahal et du mikvé-Hammam-Farran D-Lihoud de la ville Assilah a eu lieu, mardi, en présence des membres de la communauté israélite de Tanger et de la communauté juive d'Assilah.


Construite en 1824, la synagogue Kahal est située dans l'ancienne médina d'Assilah, plus particulièrement dans la Rue de commerce, plus connue sous le nom d'Al Kharazine, qui est l'une des rues les plus visitées de la ville.


Cette synagogue a fait l'objet de travaux de réhabilitation et de restauration qui ont duré 8 mois, à l'initiative de la communauté israélite de Tanger, avec le soutien de la wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.


S'exprimant lors de cette cérémonie, organisée par la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain, la communauté israélite de Tanger et le Conseil des communautés israélites du Maroc, le vice-président de la communauté israélite de Tanger, Aaron Abikzer, a souligné que ces bâtiments, qui étaient complètement délabrés, ont été réhabilité dans le cadre d'un projet visant à préserver le patrimoine juif de la région du Nord en général, et d'Assilah en particulier, en vue de le transmettre aux futures générations.


Pour sa part, Sonia Cohen Azagury, chargée de la conservation du patrimoine juif de Tanger, a indiqué que les travaux de réhabilitation de ces bâtiments ont duré environ 8 mois, relevant que ce projet a été réalisé et financé par la communauté israélite de Tanger, avec le soutien de la wilaya de la région.


Ce projet revêt une importance particulière pour la région du Nord en général, et la ville d'Assilah en particulier, a-t-elle relevé, notant que cette initiative a pour objectif de préserver le patrimoine culturel du judaïsme.


En marge de cette cérémonie, une visite a été effectuée au mikvé-Hammam-Farran D-Lihoud, qui fût construit en 1866.


Cette cérémonie a été rehaussée par une performance artistique donnée par un groupe de musique andalouse.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct