S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.11.2022 à 12 H 26 • Mis à jour le 18.11.2022 à 12 H 26 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Vestiges

A Taroudant, le site archéologique d’Igîlîz inscrit au patrimoine national

Le site archéologique d’Igîlîz, situé dans la province de Taroudant, a été classé au patrimoine national, selon un du 11 octobre.


Cette décision a été prise sur proposition du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaid et fait suite à l'approbation du ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit.


« Aucun travail de réparation ou de mise en valeur ne peut être effectué dans la zone spécifiée dans les dessins de conception, sauf avec une licence du secteur de la culture et sous sa supervision », indique le décret publié au Bulletin officiel.


Situé au sud-est de Taroudant,  le site archéologique d’Igîlîz est le symbole du parcours initial d’Ibn Toumert, le fondateur de l’Empire almohade.


Pour rappel, la société de Développement Régional de Tourisme (SDR) - Souss Massa, avec la contribution des partenaires institutionnels marocains et l'appui du Ministère français des Affaires étrangères, a achevé, l'an dernier, un projet d'aménagement et de pose de signalétique touristique dans ce site archéologique, pour un montant total de près d'un million de dirhams.


Selon la SDR - Souss Massa, le site archéologique se compose de deux zones complètement différentes l'une de l'autre. Au sommet oriental, se situent les premières lignes de défense et des maisons dispersées, à l'exception des premières pentes situées au sud-ouest, où on peut trouver une zone résidentielle.


Le piton central est pour sa part entouré de hautes murailles et embrasse les principales caractéristiques du site : la Grande Mosquée et la Kasbah, fait-on savoir

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct