En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.09.2016 à 13 H 48 • Mis à jour le 17.09.2016 à 13 H 48
Par
Grand oral Sciences-Po

Abdelilah Benkirane: « le roi n’aime pas que l’on parle de ses conseillers »

Abdelilah Benkirane est l’invité du Grand oral de Sciences-Po qui se tient depuis 11 heures ce matin à Casablanca. Sur le Palais, avec en toile de fond l’affaire Benabdallah, le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD a affirmé que « le roi n’aime pas que l’on parle de ses conseillers (…) On ne les appelle que si on a l’autorisation du roi, et eux font de même ». Sur les tensions perceptibles ces derniers mois avec l’Intérieur, il a indiqué qu’il « arrêterai de parler du tahakoum le jour où celui-ci n’existera plus », avant d’ajouter : « Pour être clair, l’intérieur est un ministère spécial, je ne peux pas le changer en une minute moi qui suis venu en 2011…, et pour être tout aussi clair, tu ne peux rien faire si l’Intérieur est contre toi (…) C’est vrai, je suis responsable du déroulement des élections, mais il y a un haut responsable qui est le roi, et c’est lui le garant de tout ».

Revenir au direct