En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.12.2017 à 22 H 49 • Mis à jour le 18.12.2017 à 22 H 49
Par
Education

Accès au savoir : l’Algérie parmi les derniers pays du monde

Algérie a été classée à la 96e position (sur 131) des pays selon leur accès au savoir sur l’indice de savoir global (global knowledge index), établi par la Fondation Mohamed Ben Rachid Al Maktoum pour le savoir en partenariat avec le programme de développement des Nations unies.

L’indice de savoir global se base sur la combinaison de sept critères sectoriels comprenant « l’enseignement préuniversitaire », « l’enseignement technique et la formation professionnelle », « l’enseignement supérieur », « les technologies de l’information et de la communication », « la recherche, développement et l’innovation », « l’économie » ainsi que « l’environnement général favorable ».

L’Algérie obtient sur l’indice un score de 40, en deçà de sept points de la moyenne mondiale établie à 47 points. L’Algérie réalise ses pires scores dans la catégorie « enseignement technique et la formation professionnelle, l’enseignement supérieur », où le pays se classe 123e, ainsi que dans la catégorie « environnement général favorable » où le pays est classé 114e. L’Algérie réalise son meilleur score dans la catégorie « Recherche, développement et innovation », où le pays est classé à une anémique 55e place.

La 96e place de l’Algérie la situe loin derrière la Tunisie (80e), le Maroc (77e), l’Afrique du Sud (81e), l’Arabie saoudite (68e), la Jordanie (62e) ou encore la Namibie (73e).

La Suisse, Singapour et la Finlande occupent respectivement les trois premières places du podium. Les États-Unis sont à la sixième position, tandis que la France se situe à la 18e place. Le Togo, le Mali et enfin le Yémen occupent pour leur part les dernières places du classement mondial de 131 pays.

Revenir au direct