En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.05.2021 à 11 H 44 • Mis à jour le 05.05.2021 à 11 H 44
Par
Influence

Accords d’Abraham: Kushner fonde un institut où siègeront des représentants marocains

Jared Kushner s’apprête à fonder une organisation appelée Abraham Accords Institute for Peace, « pour travailler à l’approfondissement des accords de normalisation qu’il a aidé à conclure entre Israël et les pays arabes ».


L’organisme non partisan et à but non lucratif aura un mandat de cinq ans et sera financé par des dons privés.


Selon un communiqué émis par ses promoteurs, il se concentrera sur le développement du commerce et du tourisme entre les cinq pays signataires –  Israël, Maroc, Bahreïn, Émirats arabes unis, et Soudan –  et de programmes visant à favoriser les relations bilatérales entre les pays signataires.


Il « fournira également une analyse des avantages de la normalisation et des avantages potentiels que d’autres pays arabes peuvent recevoir s’ils adhèrent aux accords d’Abraham », souligne le communiqué.


Kushner est associé dans le projet avec l’ancien envoyé de la Maison Blanche Avi Berkowitz, qui a aidé à négocier les accords. L’homme d’affaires israélo-américain et donateur démocrate Haim Saban, et trois importantes figures de la région : les ambassadeurs émirati et bahreïni à Washington, Yousef Al Otaiba et Abdulla R. Al-Khalifa, et le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi.


Le conseil est en cours de formation et devrait inclure des représentants du Maroc et du Soudan. Les fondateurs souhaitent également ajouter davantage de démocrates et de conseillers de la région.


Le directeur exécutif sera Rob Greenway, anciennement le principal conseiller pour le Moyen-Orient au conseil de sécurité nationale de Donald Trump.


La création de cet institut va de pair avec le souhait exprimé par l’administration Biden de s’appuyer sur les accords et potentiellement ajouter des pays supplémentaires.


Le président Biden s’est entretenu ce mardi avec le prince héritier émirati Mohamed ben Zayed et a déclaré que la normalisation des relations entre les Émirats arabes unis et Israël était d’une importance stratégique pour les États-Unis.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct