En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.08.2021 à 21 H 17 • Mis à jour le 23.08.2021 à 21 H 18
Par et

Accusée « d’atteinte à l’islam », l’Italo-marocaine libérée après une condamnation avec sursis

La justice a réduit lundi en appel la peine d’une Italo-marocaine, condamnée fin juin à trois ans et demi de prison pour « atteinte à la religion musulmane », la condamnant à deux mois de prison avec sursis, a indiqué la section locale de l’AMDH, citée par l’agence de presse AFP.


La jeune femme de 23 ans a été condamnée par la Cour d’appel de Marrakech « à deux mois avec sursis, l’amende de 50 000 dirhams a été annulée, et elle devrait quitter la prison lundi dans la soirée », a rapporté à l’AFP Omar Arbib, un membre de l’AMDH à Marrakech.


Une information confirmée par nos soins, comme l’indique la décision diffusée sur le site mahakim.ma

Crédit : Mahakim.ma

« On s’attendait à ce qu’elle soit innocentée, car elle a confirmé ignorer la signification du contenu publié et puis historiquement l’intertextualité a toujours existé dans la littérature, notamment arabe », a indiqué l’acteur associatif.


Les poursuites avaient été enclenchées après le dépôt d’une plainte par une association religieuse de Marrakech.


L’article 267 du Code pénal marocain punit de six mois à deux ans de prison « quiconque portant atteinte à la religion musulmane ». La peine est portée à cinq ans si l’infraction est commise en public « y compris par voie électronique », rappelle l’AFP.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct