En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.02.2021 à 03 H 22 • Mis à jour le 26.02.2021 à 03 H 22
Par
Renseignement

Affaire Khashoggi: publication imminente d’un rapport américain impliquant MBS

Un rapport américain, portant sur le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi et établi par la CIA et d’autres agences de renseignement, devrait être publié ce vendredi. D’après les premières indiscrétions, relayées par la presse américaine ou encore l’agence de presse Bloomberg, le contenu du rapport implique directement le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane.


La décision de publier ce rapport déclassifié, qui revient sur le meurtre en octobre 2018 du journaliste Jamal Khashoggi à l’intérieur du consulat saoudien à Istanbul, s’inscrit dans le cadre de la détermination de l’administration de Joe Biden de reconfigurer ses relations avec l’Arabie saoudite, relève Bloomberg citant l’entourage de Joe Biden.


Avant la publication du rapport, le président américain a eu un entretien téléphonique ce jeudi avec le roi Salmane d’Arabie saoudite. Sans mentionner le rapport, le nouveau locataire de la Maison-blanche « a affirmé l’importance que les États-Unis accordent aux droits humains universel et à l’État de droit », indique un communiqué publié par la Maison-blanche.


Officiellement, en Arabie saoudite, le prince MBS nie toute implication dans le meurtre, tout en affirmant accepter la responsabilité symbolique étant dirigeant de facto du pays, précise Bloomberg. Des responsables saoudiens ont toutefois déclaré que l’assassinat avait été commis par des agents n’ayant reçu aucun ordre et qui ont été depuis poursuivis. En septembre dernier, huit accusés du meurtre ont été condamnés par un tribunal saoudien à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison.


En publiant ce rapport et en écartant de ce fait le prince héritier MBS de tout contact avec les Américains, Washington rompra définitivement avec la politique de Donald Trump à l’égard du régime saoudien. L’acte marquera également une première en matière de diplomatie américaine. Celle-ci étant habituée à traiter directement avec les princes héritiers, réputés pour être détenteurs de la gestion effective du pays.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct