logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.08.2021 à 21 H 57 • Mis à jour le 14.08.2021 à 21 H 58 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Politique

Ahmed Toufiq demande aux imams de ne pas s’ingérer dans les élections législatives

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a demandé ce samedi aux prédicateurs et aux imams de s'abstenir de tout commentaire pouvant être interprété comme une ingérence dans les prochaines élections législatives, prévues le 8 septembre.


Dans une circulaire, dont Le Desk a obtenu copie, le ministère rappelle que les religieux « devraient éviter tout commentaire qui pourrait être interprété, explicitement ou implicitement, comme de la propagande pour ou contre un candidat ou une formation politique ou syndicale ».


Le département de Ahmed Toufiq a indiqué que les religieux qui décident de se présenter aux élections seront démis de leurs missions.


En avril 2005, le ministère des Affaires islamiques a publié un nouveau règlement qui stipule que les nouveaux prédicateurs ou imams doivent remplir une série d'exigences pour exercer leur profession, y compris être non militant au sein d'un parti politique ou d'un groupe extrémiste, a rappelé l’agence EFE.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct