logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.04.2022 à 23 H 21 • Mis à jour le 18.04.2022 à 23 H 21
Par
Exécutif

Akhannouch : pas de LFR pour la subvention des prix

Le Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, a affirmé, lundi à Rabat, que l'Exécutif mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour couvrir la charge de la subvention supplémentaire des prix de certaines matières alimentaires et suivre la hausse de leurs cours à l'international, tout en préservant les équilibres des finances publiques et sans recourir à une loi des finances rectificative (LFR).


Dans ce cadre, il a souligné que le gouvernement a réussi, grâce à la veille et au suivi de la situation des finances publiques à la fin de 2021, de diminuer le déficit du budget de 1,6 points, passant de 7,6 % du produit intérieur brut (PIB) en 2020 à 6 % en 2021. L'endettement a ainsi reculé de 1,5 points à 74,9 % du PIB. Akhannouch a, en outre, fait savoir que cette dynamique se poursuit au début de cette année, avec une augmentation des recettes fiscales de plus de 15 milliards de dirhams (MMDH), soit de 26 % par rapport à la même période en 2021, ajoutant que le Trésor continue de régler les dettes extérieures et n'a pas eu recours jusqu'à présent à des crédits supplémentaires ni à une ligne de crédit.


Dans ce sens, le chef du gouvernement a assuré que la préservation d'une situation normale dans une conjoncture marquée par des crises successives inédites est « largement couteux pour l’État », notant toutefois qu'il constitue en même temps un grand accomplissement. Et de soutenir que la préservation du Maroc de son classement par la société de notation financière Standard &  Poor's, qui a affirmé les perspectives stables des équilibres financiers du Royaume, renforce la confiance dans la durabilité de ces équilibres dans le cadre de contexte difficile.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct