logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.08.2022 à 16 H 32 • Mis à jour le 04.08.2022 à 16 H 32
Par
Stress hydrique

Al Massira: le deuxième plus grand barrage du Maroc est presque à sec

Deuxième plus grande retenue du Maroc, le barrage Al Massira est presque à sec, apprend-on, ce jeudi, d’un reportage de 2M.ma.


Dans le détail, « la retenue du barrage ne dépasse pas les 150 millions mètres cubes avec un taux de remplissage qui avoisine les 5,5 % d’une capacité supérieure à 2,7 milliards mètres cubes », précise la source.


Face à cette situation inquiétante, Mustapha Bayoumi, chef de la Division gestion durable des ressources en eau au Bassin Hydraulique de l’Oum Er-Rbia, explique à 2M.ma, qu’« il s’agit d’une situation de déficit hydrique, due, essentiellement, à la sécheresse et la diminution des précipitations », ajoutant que « la priorité, actuellement, est donnée à l’eau potable puisque le barrage alimente plusieurs villes, notamment, le Sud de Casablanca, Marrakech, Safi, El Jadida, Settat, Berrechid,  Sidi Bennour … ».


Une des conséquences de la chute des réserves de ce barrage, ces deux dernières années, est la suspension de l’irrigation des terres agricoles de Doukkala à partir de ce même barrage, fait-on savoir. Toutefois, la coopération entre les différents départements ministériels et administrations a permis d’ « organiser les priorités et anticiper » pour éviter « des scénarios désagréables », affirme Mustapha Bayoumi.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct