logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.04.2022 à 10 H 43 • Mis à jour le 06.04.2022 à 10 H 43
Par
Terrorisme

Al-Zawahiri, chef d’Al Qaïda, réapparait et accuse le Maroc d’ «ennemi de l’Islam»

L’insaisissable Ayman Al-Zawahiri, chef d’Al Qaïda, souvent pris pour mort par les services de renseignement occidentaux, est réapparu pour s’exprimer dans une vidéo de près de neuf minutes, qualifiant certains pays « d’ennemis de l’Islam ».


Cette vidéo, diffusée par le média de propagande de l’organisation terroriste, survient après l’interdiction du hijab dans une école indienne. Il a accusé « la démocratie hindoue païenne de l’Inde » de chercher à « opprimer les musulmans ». Par ailleurs, le successeur d’Oussama Ben Laden a également accusé le Maroc, l’Égypte, la France, la Hollande et la Suisse d’être des « ennemis de l’Islam » pour leur politique anti-hijab.


La dernière apparition de celui qui est l’un des terroristes les plus recherchés au monde, remonte à septembre 2021, lors du 20ème anniversaire des attentats du 11-septembre, démentant ainsi les rumeurs sur son décès. Al-Zawahiri est né en Égypte et a suivi une formation de médecine opératoire. À seulement 14 ans, il rejoint les rangs des Frères musulmans. En 1984, il entre en contact avec Oussama Ben Laden, alors qu’il exerçait en tant que chirurgien en Arabie saoudite. Il deviendra ainsi le principal idéologue d’Al Qaida.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct