logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.03.2022 à 16 H 02 • Mis à jour le 19.03.2022 à 16 H 13
Par
Diplomatie

Alger rappelle son ambassadeur à Madrid pour consultations suite à la position espagnole sur le Sahara

L'Algérie vient de réagir à la récente position du gouvernement espagnol quant à l'affaire du Sahara occidental, communiquée à travers un message adressé à Mohammed VI puis par le biais de la diplomatie espagnole.


A ce titre, « l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend » et s’engage, envers le Maroc à garantir son « intégrité territoriale ».


En réaction, Alger a décidé de convoquer son ambassadeur à Madrid pour consultations avec effet immédiat, annonce l'agence de presse officielle algérienne APS ce samedi. La diplomatie algérienne affirme par ailleurs que « la convocation vient à la suite des déclarations officielles espagnoles que la question sahraouie ». On précise que « très étonnées par les déclarations des plus hautes autorités espagnoles relatives au dossier du Sahara occidental, les autorités algériennes, surprises par ce brusque revirement de position de l'ex-puissance administrante du Sahara occidental, ont décidé le rappel de leur ambassadeur à Madrid pour consultations avec effet immédiat ».


Plus tôt dans la journée, une source algérienne proche du dossier avait confié au média TSA Algérie que la position de Madrid est « une deuxième trahison historique du peuple sahraoui par Madrid après le funeste accord de 1975 ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct