En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.11.2016 à 12 H 25 • Mis à jour le 14.11.2016 à 12 H 25
Par

Algérie: 3 personnes, dont 2 soldats, égorgées dans un faux barrage (presse)

Trois personnes, dont deux soldats, ont été égorgées, dans la nuit de dimanche à lundi, dans un faux barrage dressé par un groupe armé à Ain Defla, à 145 km au sud-ouest d’Alger, rapporte la presse locale. Les soldats se rendaient dans leur caserne à bord d’un taxi, avant d’être surpris par un groupe armé, qui leur a tendu vraisemblablement une embuscade, précise la même source, ajoutant que les assaillants ont, par la suite, incendié le véhicule. L’attaque, qui n’a pas été encore confirmée de source officielle, rappelle aux mémoires les pratiques des groupes armés au cours de la décennie noire des années 1990, durant laquelle un grand nombre de citoyens algériens ont été victimes des faux barrages. L’attentat de dimanche soir intervient alors que l’alerte terroriste est à un niveau très élevé dans l’Est de l’Algérie où d’intenses opérations militaires sont actuellement en cours au niveau des maquis des villes de Skikda, Jijel et Constantine. Un policier a été tué récemment au centre-ville de Constantine dans un attentat revendiqué par l’organisation autoproclamée de l’Etat islamique.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct