logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.09.2022 à 11 H 00 • Mis à jour le 01.09.2022 à 11 H 02 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Transition énergetique

Ammoniac et hydrogène vert: Proton Ventures s’apprête à construire une usine de production à Jorf Lasfar

Le fonds d'investissement néerlandais Invest International a fourni un prêt soutenu par le spécialiste d'assurance-crédit néerlandais Atradius, pour la construction d'une usine de production d'ammoniac et d'hydrogène vert à Jorf Lasfar, apprend-on du média spécialisé Global Trade Review (GTR).


Ainsi, Proton Ventures, une société d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction spécialisée dans la production d'ammoniac à partir de sources d'énergie verte, se chargera de la construction de l'usine au port de Jorf Lasfar.


L'accord de construction a été signé le 19 juillet dernier et le prêt alloué sera utilisé pour soutenir les exigences en matière de fonds de roulement de Proton Ventures, précise-t-on.


Une fois achevée, l'usine devrait produire quatre tonnes d'ammoniac vert par jour. Par ailleurs, pour la production d'hydrogène, elle sera équipée de deux électrolyseurs d'une capacité de 2 mégawatt (MW) chacun, utilisant les énergies solaire et éolienne, fait-on savoir.


« Nous sommes ravis de financer ce prêt car il vise à promouvoir la croissance économique du Maroc, tout en faisant du pays un centre continental pour la production future d'hydrogène vert », a déclaré le directeur général d'Invest International, Joost Oorthuizen.


« Comme l'Europe aurait à l'avenir besoin d'importer de l'énergie de l'étranger, le Maroc est un excellent endroit pour la production d'hydrogène à grande échelle car il y a beaucoup de vent, de soleil et de terre, ce que nous n'avons pas en Europe du Nord », poursuit-il, ajoutant que « l'ammoniac est considéré comme un transporteur d'énergie parfait, car il peut stocker et transporter de grandes quantités d'énergie de manière efficace ».


Pour Atradius, cet accord permettra de renforcer les liens commerciaux entre les deux pays. Ainsi Hans de Jonge, spécialiste en crédit à l'exportation chez Atradius a déclaré à GTR que « nous voyons certainement une adoption de projets d'hydrogène vert avec la participation de l'ingénierie néerlandaise ».


« C'est particulièrement le cas des partenaires commerciaux à forte croissance des Pays-Bas tels que le Maroc. Nous sommes heureux de pouvoir aider Proton Ventures et ses partenaires marocains à renforcer la région dans son potentiel de trading d'hydrogène », a-t-il poursuivi.


De Jonge ajoute que l'expertise en hydrogène aux Pays-Bas est susceptible de jouer un rôle important dans d'autres marchés africains « où la demande de carburant propre et fiable monte en flèche ». « Ce faisant, nous jouons notre rôle dans la contribution à la transition énergétique mondiale grâce à une finance durable », conclut-il.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct